Gain de performances

Kommentare

6 Kommentare

  • Avatar
    repi qyhunn

    Bonjour,

    effectivement mais pas de miracle à  ça.

    Les dispositifs GPS de TwoNav ( Horizon, Trail et Aventura) intègre des modules GPRS qui relié au réseau téléphonique vous positionnent précisément.

    Vous achetez un dispositif GPS à minimum 400€ et vous vous retrouvez en fait avec les fonctionnalité d'un smartphone avec un meilleur module GPS et une meilleure résistance aux chocs et une meilleure autonomie, ça fait un peu cher comme avantages.

     

    Surtout que les smartphones ont eux aussi quelques avantages:

    -L’accès aux serveurs NTP gps fix pour actualiser le fichier gps.conf appelé A-GPS (si je ne m'abuse certains GARMIN le font)

    -Le choix du logiciel (TwoNav, OruxMap, OsMand...)

    -La cartographie, le plus souvent gratuite (OSM, google, mappy, geoportail...)

    -La taille et la luminosité de l'écran

    -Le smartphone en lui même.

    -La possibilité d'adjoindre un meilleur module GPS en bluetooth qui économisera la batterie du smartphone.

    -Le prix.

     

     

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonjour,

    Quelques erreurs , le GPRS n'est pas utilisé (nulle part) pour le positionnement, il est utilisé par "SeeMe" pour diffuser une position, pas pour l'acquérir..

    "Les dispositifs GPS de TwoNav ( Horizon, Trail et Aventura) intègre des modules GPRS qui relié au réseau téléphonique vous positionnent précisément."

    Si tu fait l'impasse sur "la casse en cas de chute" oui c'est vrai, le jour ou tu verra ton SmartPhone "éclater au sol" après une chute tu changera probablement d'avis.(Pense bien a ce que tu va perdre )...En fait le choix dépend de la pratique et de l'engagement dans cette pratique tout simplement

    Vous achetez un dispositif GPS à minimum 400€ et vous vous retrouvez en fait avec les fonctionnalité d'un smartphone avec un meilleur module GPS et une meilleure résistance aux chocs et une meilleure autonomie, ça fait un peu cher comme avantages.

    Au fond c'est comme tout, chacun voit midi a sa porte et acquiert le produit qui lui convient, l'essentiel est que l'offre soit diversifiée afin que chacun y trouve "son bonheur". Le débat qui voudrait qu'un produit soit mieux qu'un autre n'a pas trop de sens, ils ont tous des points forts et des points faibles qui font qu'ils sont chacun  plus adaptés a une pratique / utilisation plutôt qu'a une autre.

    Cela dit certains font de grosses erreurs de casting, en faisant l'acquisition d'un produit qui n'est pas en adéquation avec leur mode d'utilisation.

    Prenons l'exemple du randonneur qui pour la grande majorité d'entre eux vont privilégier l'utilisation d'une carte IGN... De nombreux produits proposent effectivement de la cartographie gratuite, si le choix est guidé par ce symbole € ont ira vers ces produits, si notre randonneur préfère le confort et la qualité de sa randonnée il va préférer l'IGN. Pour avoir rouler avec différent fond de carte, il n'y a pas photo sur le meilleur choix. Tant que tu te borne a faire du suivi de trace, la carte est "presque" inutile, par contre le jour ou tu est contraint de sortir ce cette trace (pour de multiples raisons)  et que tu est en terrain inconnu... Tous les fonds de carte ne permettent (pas encore) de s'en sortir facilement.. (Encore une foi c'est lie a la pratique..celui qui se contente de rester en station ou bike parc il peut le faire sans carte!)

    C'est un produit pour du loisir donc pour du plaisir l’essentiel est donc que chacun se fasse plaisir et acquiert le produit qui lui semble le mieux lui convenir.

    Le débat qui voudrait que parce pour "MA PERSONNE" ce n'est pas le bon produit n'a pas de sens, dans une gamme de produits qui ne sont pas essentiels ni imposés par la vie courante.

    Ensuite pour parfaire ta culture sur le FIX:  Docteur, est ce grave? Mon GPS (Ou SmartPhone vu que c'est le Chipset)  prend un temps fou pour délivrer la première position…

    Ont expose ici le fonctionnement normal, hors défaut logiciel ou matériel. Dans tous les cas la démarche raisonnable serait d’appliquer les consignes préconisées avant de renvoyer l'équipement en réparation, qui implique une “séparation” plus ou moins longue.

    Le récepteur de tous les GPS sont conçus pour recevoir des satellites, un niveau de signal très faible, ce signal est noyé dans le bruit (< 25 nano volt). Pour “extraire” le signal utile du bruit le récepteur doit reproduire la copie du signal qu’il s’attend à recevoir, puis “glisser” cette copie dans le bruit jusqu'à obtenir une corrélation avec le code du satellite qu’il souhaite utiliser.

    En fonctionnement normal, lorsque le FIX est établi le récepteur, intégré au chipset, affecte à chacun de ses canaux de réception l’un des satellites qu’il a décidé de “poursuivre”. 

    Chaque canal est ensuite verrouillé sur un satellite, tant que le signal est reçu correctement. 

    Il faut au minimum 4 satellites, par conséquent verrouiller 4 canaux pour établir une localisation 3D/4D ( L,G, Z) / Vitesse.

    Les canaux supplémentaires permettent d’améliorer la précision de localisation et d’assurer sans discontinuité la poursuite d’au moins 4 satellites. 

    En l’état, peu de chipset ont la capacité multibande GNSS (GPS + Galliléo + Gloanss + ….), la majorité des chipsets disponibles sur le marché ne reçoivent que dans la bande du GPS, mais dans cette bande il existe une fréquence commune et partagée avec Galileo, Glonass, ….  L'exploitation de cette fréquence permet d’obtenir des données de correction d’erreur (SBAS) permettant ainsi de ramener la précision de la localisation horizontale sous les 5 m.

    Lorsque votre Chipset GPS “se réveille” il doit rechercher et poursuivre au moins 4 satellites pour obtenir son premier FIX. Le protocole “GPS” prévoit trois cas ou situation de démarrage:

    1. Cold or factory, 
    2. Warm or normal,
    3. Hot or standby,

    Pour s’affranchir d’une durée de FIX long les chipsets GPS ont été enrichi par le A-GPS “‘Assisted GPS”.

    Pour "se connecter”  aux satellites le chipset du récepteur GPS (votre GPS) doit :

    • Avoir une vue la plus dégagée possible du ciel sur 360 degré, afin de favoriser la visibilité sur les satellites bas sur l’horizon et la qualité du signal reçu,
    • Déterminer quels sont les satellites en vue, c’est à dire
      • Connaître la date et l'heure, 
      • Connaître sa position,
      • Connaître la position des satellites dans le ciel.

    La date et l’heure sont entretenus par une horloge interne, même lorsque votre récepteur GPS est sur OFF,

    La position du chipset du récepteur GPS est la dernière position connue,

    La position de chaque satellites dans le ciel, est fournie par les données d’almanach pour l’ensemble de la constellation et d’éphémérides pour les données détaillées de chaque satellite. Ces données sont transmises, par les satellites, à très basses cadence, l'almanach est renouvelé toutes les 12.5 minutes, et l’éphéméride toutes les 4 heures.

    • L’almanach est indispensable pour démarrer,
    • L’éphéméride de chaque satellite poursuivi, indispensable pour calculer la position précise.   

    Le démarrage “COLD” c’est le cas où ces données sont absentes, dégradées, ou trop anciennes.

    Quelques exemple, le premier démarrage consécutif à la livraison, un séjour prolongé sans utilisation ou sans batterie, un déplacement long au delà de 100 Km le GPS sur OFF, la répétition d’utilisation très courtes….etc.

    Contrairement au démarrage “USINE” ou les données sont absentes, la plupart du temps le récepteur n’est pas à même de savoir que ses données sont inexactes, le scénario de démarrage COLD n’est lancé qu’à la suite de l'échec d’un FIX normal, la durée totale du premier FIX est, dans ce cas, plus longue que la spécification usine.

    Données "almanach"

    Les données "almanach" fournissent toutes les informations nécessaires pour permettre au chipset récepteur GPS de calculer l'emplacement approximatif de chaque satellite dans la constellation. Les données d'almanach ne sont pas suffisamment précises pour déterminer la position elles sont mémorisées par le chipset récepteur où elles restent valables 180 Jours. Elles sont utilisées pour déterminer quels satellites sont visibles de la position connue afin de permettre au récepteur de rechercher les satellites visibles.

    Données "éphémérides"

    Les données éphémérides permettent de déterminer avec précision la position de chaque satellite, et elles permettent de tenir compte du retard de propagation du signal, de la vitesse du satellite pour estimer correctement la position du chipset récepteur.

    Les données d’éphémérides d'un satellite ne sont diffusées que par ce satellite et sont actualisées périodiquement (toutes les 4 à 6 heures pour le système GPS) afin de tenir compte des plus petits changements affectant l'orbite du satellite.  Ce sont ces données qui sont utilisées pour le calcul de la position.

    Le Time To First Fix est divisé en trois scénarios :

    Cold or factory (Froid ou usine): C’est le cas ou le récepteur à des estimations inexactes:

    • de sa position, 
    • de sa vitesse, 
    • de la date et de l'heure,
    • de la position des satellites.

    Le chipset récepteur doit, dans ce cas, lancer une recherche de tous les satellites possibles. Après avoir acquis le signal d’un satellite, le chipset récepteur commence à obtenir les informations de l'almanach. Cet almanach est transmis, par chaque satellite, sur une période de 12,5 minutes.

    Warm or normal (Chaud ou normal): Dans ce cas, le chipset récepteur connaît : 

    • La date et l'heure actuelle avec une précision inférieure à 20 secondes,
    • Sa  position actuelle avec une précision meilleure que 100 kilomètres 
    • Sa vitesse avec une précision meilleure que 25 m / s.

    Et le chipset récepteur dispose des données d'almanach valides.

    Hot or standby (Chaud ou en veille): Lorsque le chipset récepteur dispose de données valides d'heure, de position, d'almanach et d'éphémérides, permettant une acquisition rapide des signaux satellites.

    A_GPS le GPS assisté (A-GPS): Cette fonction permet de télécharger dans le chipset du récepteur GPS les données d'almanach et d'éphémérides. Le récepteur (GPS) doit être pourvu d’une connexion réseau rapide Internet ou WiFi pour obtenir ces données d’un serveur (Ex Garmin). Cette fonction permet de s'affranchir des durées de FIX longues.

    Recommandation pour faciliter un démarrage à froid:

    1. Poser votre GPS dans un endroit ou il “voit bien” le ciel, et si possible sur 360°,
    2. Laissez le GPS faire son FIX sans rien toucher, surtout pas d’arrêt marche!
    3. Lorsque le FIX est fait, laissez le au moins une heure, sans rien toucher, afin de rafraîchir les données qui sont diffusées par les satellites à basse cadence.
    4. Après cette heure de fonctionnement, votre GPS pourra être mis sur OFF et la durée des FIX suivants seront courtes.

    Performances constatées :

    Précision de localisation courante 3 à 5 m, 

    Action ou État

    temps

    Appui puis relâché du bouton ON

     

    L’écran affiche le fond Bleu “Trail 2 + version Soft”

    20”

    L’écran présente la carte

    40”

    1 satellite

    1’10

    4 satellites 

    1’25

    la position est  affichée sur la carte

    1’40

     

    Conditions de durée de FIX LONG ou COURT  reproduites à la demande par l'auteur..

     

    Cordialement

     

     

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    repi qyhunn

    Bonjour Thierry CHARLÈS,

    et merci pour les infos, à chaque fois j'apprends des choses.

    Ne détenant pas la vérité absolue et l'erreur étant humaine, je n'exprimais que mon opinion alimenté certes par quelques coquilles.

    Les autres marques de GPS (les GPS routiers entre autres) utilise le GPRS pour positionner leurs utilisateurs, je trouve ça bizarre que TwoNav ne s'en serve pas pour ça.

    Quant au reste on est d'accord, c'était mon propos.

    Je possède 2 dispositifs GPS TwoNav et j'avoue que je préfère régulièrement mon smartphone pour les raison que j'ai déjà évoqué plus haut, car j'ai régulièrement l'impression de me battre avec mes GPS TwoNav.

    Sur les points que vous soulevez en faveur du dispositif GPS dédié, je les ai également cité:

    "un meilleur module GPS, une meilleure résistance aux chocs et une meilleure autonomie, ça fait un peu cher comme avantages"

    Et pour parler du prix, le smartphone que j'utilise est un vieux, dont le lecteur de carte sim ne fonctionne plus.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonjour

    "Les autres marques de GPS (les GPS routiers entre autres) utilise le GPRS pour positionner leurs utilisateurs, je trouve ça bizarre que TwoNav ne s'en serve pas pour ça."

    C'est le SeeMe de TwoNav, le GPRS ne fournit pas la position au GPS, il la reçoit du GPS et la diffuse vers un utilisateur. Oui ca permet de positionner et suivre un routier (ou autre) comme le SeeMe permet de suivre un utilisateur de GPS. Apres la technologie du GPRS ne permet pas de diffuser une position a haute cadence, donc OUI ont voit le trajet, ont voit la localisation mais avec un pas (cadence) de rafraîchissement moins élevé et des absences entre deux rafraîchissements ce qui suffit largement pour "traquer".

    Vu que le GPS n'est plus la seule constellation il faudra prendre l'habitude d'utiliser le terme GNSS.

    Le GPS TwoNav je ne l'utilise que pour mes loisirs sportifs, et lorsque dans ce loisir il y a de la prise de risque le SmartPhone est de la partie mais bien protéger au cas ou ...

    Le coût est toujours à évaluer face au risque... Une jambe cassée au milieu de nulle part, tu doit de "bouffer les C....." devant ton SmartPhone explosé dans la chute. Perso il y a quelques année suite à une chute a VTT, là ou théoriquement ça doit jamais se produire mais c'est arrivé "ont dit un accident", j'ai vu mon GPS explosé au sol quelque mètres devant le VTT, j'étais bien content d'avoir mon SmartPhone intact au fond du sac à dos pendant mon périple aux urgences...

    Pour un utilisateur cycliste, en théorie le point de vue sera différent, ont peut envisager le compteur GPS simple lie au SmartPhone par bluetooth, en cas d'accident, de chute ou le matériel est  détruit, sur route ont n'est jamais seul les secours peuvent venir. Pour les sortie en pleine nature, plus ont s'éloigne loin de tout plus il faut penser aux solutions qui permettront d'alerter en cas de besoin.

    Un GPS TwoNav pour faire des circuits restaurants ou chateaux de la Loire  en voiture, n'a pas trop de sens en soi (il y a moins cher c'est sur ..), après si l’acquéreur a voulu se faire plaisir pourquoi pas c'est un choix.   

    Bien Cordialement

    Thierry

     

     

    1
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Bonjour,

    En tout cas question rapidité de la positionnement, mon smartphone MI9 dès que je lance le GPS, il se positionne instantanément avec au moins 10 à 15 satellites, il a certainement en mémoire la position des satellites en fonction de l'heure et du jour avec l'almanach. Ensuite il acquiert d'autres satellites et affine la précision et donc la position

    C'est beaucoup plus rapide qu'avec un GPS quelque soit la marque.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Suite,

    Très probablement il exploite le A GPS en transparence

    Cordialement

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink

Bitte melden Sie sich an, um einen Kommentar zu hinterlassen.