Éditeur vectioriel pour les routes Land 8.5

Kommentare

15 Kommentare

  • Avatar
    Roland Burnet

    Bonjour,

    Pour éditer une route, il faut effectivement cliquer droit et faire Edition et par défaut cela rajoute des points en fin de route.

    Si on veut rajouter des points intermédiaires, il faut cliquer sur le nœud de la route avant l'insertion souhaitée, ce qui a pour effet de d'entourer l'icône du Waypoint d'un liseré bleu, et ensuite en déplaçant la souris on peut choisir l'emplacement du point intermédiaire. C'est évidemment plus facile avec un zoom important pour bien cliquer sur le nœud.

    Cordialement

    R. Burnet  

  • Avatar
    Jean-Luc Coulon

    Bonsoir Roland,

    Si je procède ainsi, il me crée autant de points intermédiaires que je le souhaite, mais la branche existante subsiste.

    Exemple je veux ajouter un waypoint entre le point 13 et le point 14.

    Il me crée - en utilisant la procédure indiquée (Édition, sélection du point, déplacement) - un point intermédiaire r001 (et si je poursuis, r002, r003, ...) mais la branche initiale 13 --> 14 reste présente.

    Voir capture d’écran : dans la liste, les points sont normalement ordonnés mais sur la carte, le segment 13 --> 14 reste en place.

    Jean-Luc

  • Avatar
    Roland Burnet

    Bonsoir,

    Nouvel essai, création d'une trace, transformation de la trace en route, puis édition de la route et effectivement cela n'élimine pas le tracé entre les points où l'insertion a été faite.

    Mais sauvegarde de la route, fermeture de la route, réouverture de la route et édition et cette fois le tracé entre les points est remplacé par le tracé entre les nouveaux points.

    Il doit y avoir un autre moyen plus élégant, mais je n'ai pas eu le temps de chercher.

    Cordialement

    R.Burnet

  • Avatar
    Jean-Luc Coulon

    Bonjour Roland,

    Je viens de faire le test mais sans succès.

    Mais je ne suis pas certain d’avoir compris. Vous dites :

    Mais sauvegarde de la route, fermeture de la route, réouverture de la route et édition

    Que veut dire "édition" en fin ? À quoi cela sert-il ?

     

    De toutes manières cette procédure est presque inutilisable en pratique, le but étant quand même de voir en temps réel ce qu’on fait sinon, on peut aussi rentrer les points avec un éditeur de texte...

     

    De plus, je ne comprends pas comment la documentation a été rédigée. Elle mentionne bien le même comportement que pour les traces avec l’éditeur vectoriel.

    J’ai testé avec une version 7, le comportement est le même qu’avec la 8 donc c’est quelque chose d’assez ancien maintenant.

    Il est bien noté qu’il est préférable d’utiliser des traces. Mais alors à quoi servent les routes ?

    Il reste encore bien des bogues dans cette application. J’ai un autre exemple immédiat (mais non reproductible à 100%) : lorsqu’on crée une trace avec l’option "Centrer en mode édition", parfois cela marche et parfois elle ne fonctionne pas. Désactiver et réactiver cette option ne corrige pas le problème, il faut fermer Land et le réouvrir.

    Édit : je viens de refaire une série de tests (en convertissant une trace en route). En fait le comportement est "aléatoire". C’est sans doute un bug : parfois il faut sauvegarder / réouvrir. Parfois, cela fonctionne du premier coup. Parfois je demande à éditer la route, elle est bien mise en évidence, il affiche l’éditeur vectoriel, mais dès que je tente une opération, il retourne à la trace (qui se met en surbrillance alors). Bref soit je ne comprends pas comment ça marche soit ça ne marche pas. Ce serait tellement plus simple si cela fonctionnait comme dans la doc :)

    Jean-Luc

     

  • Avatar
    www.twolandnaviste .fr forum

    Bonjour,

    Une route comporte des Waypoints mis judicieusement aux changements de direction. Cela permet d'avoir les grandes lignes du parcours. Je pense que cela sert surtout lorsque l'on est sur une voie qui est bien marquée. Tant qu'il n'y a pas de possibilités d'aller à droite ou à gauche, on suit la voie principale. A un waypoint de bifurcation, le GPS est sensé se réveiller et "faire son travail" d'avertissement (mode navigation). Là, en principe, l'on a édité l'icône du WPT pour donner une indication de direction à prendre ou un son ou un fichier son, une image, photo associés.... On peut très bien être éloigné de plusieurs centaines de mètres du tracé vu sur l'écran du GPS. Tant qu'il n'y a pas de bifurcations, on continue....

    Les traces, même si l'on peut éditer des points de traces pour qu'ils se transforment en WPT, sont une succession de points de traces. Ces points sont plus nombreux, (donc, plus précis), que les WPTs d'une route et cela vous permet de "marcher à quelques mètres près" sur la trace qui s'affiche à l'écran. Le GPS ne se réveille pas aux points de trace. Il ne vous donne pas d'indication (sauf si vous avez fait des WPTs) mais vous pouvez programmer des alarmes comme lorsque vous vous éloignez de la trace (distance réglable) par exemple (c'est, à mon avis la plus usuelle). Si vous vous éloignez le GPS vous alerte et vous trace un chemin (ligne droite) pour rejoindre la trace.

    Il semble (je ne suis pas adepte des routes) qu'il soit préférable de faire une trace avec des points aux changements de direction comme pour une route. A la fin, passer la trace en route.

    Quant aux manuels de Compe....... ils sont simplifiés et sautent des étapes qu'il nous faut deviner... De plus, les personnes qui traduisent ne sont pas des personnes se servant de GPS et/ou de Land... leurs mots différent parfois de "notre jargon".

    CDLT

  • Avatar
    Jean-Luc Coulon

    Oui oui, je vois bien tout ça. C’est comme ça que je l’utilise. Mais j’aimerais quand même pouvoir Éditer une route selon la procédure indiquée (ou UNE procédure fiable).

    Le fonctionnement du logiciel est boggué.

    En ce qui concerne la traduction du document, c’est aussi ce que je me suis dit… au départ.

    J’ai donc consulté les manuel en anglais et en espagnol (je n’ai pas trouvé d’autre langue).
    Et dans ces manuels, les explications sont exactement les mêmes.

    En espagnol :

    7.3      Operaciones avanzadas

    Insertar waypoints intermedios a una ruta:

     

    1. Abra el menú contextual en la ruta y seleccione ‘Editar’.

     

    1. En el editor vectorial, pulse Insertar puntos intermedios’. Seleccione el waypoint después del cual desea añadir un nuevo waypoint.
     
     
    1. Pulse el punto exacto en el que desea crear el nuevo waypoint.

     

    1. Una vez finalizado, pulse ‘Cerrar edición’

     

    Donc, on trouve exactement la même chose qu’en français.

    Merci de trouver une explication plus convaincante.

    Lorsqu’on achète un produit, on est en droit d’attendre qu’il se comporte comme c’est écrit dans la documentation. Je veux bien deviner… mais quoi ?

    Les manuels ne sautent pas des étapes : le logiciel ne correspond pas (du tout) au manuel.

    Salutations

     

    Jean-Luc

  • Avatar
    www.twolandnaviste .fr forum

    Je viens de tester vite fait la création d'une route....

    Bon, ce n'est pas du tout comme pour les traces. Il faut bien lire le popup (Land 770) qui apparaît après Routes, Créer Nouvelle route. Il n'apparaît pas par clic droit sur carte, Nouveau, Commencer route ici. 

    Donc, Routes (menu horizontal), Créer nouvelle route. (menu déroulant)

    un clic gauche pour créer un WPT, plus loin autre clic gauche, ainsi de suite pour créer la route. On est toujours en édition et une ligne lie le WPT le plus récemment créé et la souris.

    Si l'on veux insérer un WPT entre 2 WPT déjà faits, disons entre le WPT 13 et WPT14, il faut placer la souris sur le WPT13, cliquer sur le 13, là, en déplaçant la souris un triangle se forme entre la souris et les points 13 et 14 et l'on peut insérer un point. S'il faut insérer un point entre 16 et 17, recommençons: clic sur 16, triangle souris/16 et 17, etc....

    Je n'ai pas réussi à ajouter des points avant le  WPT1. Par contre, lorsque l'on a le triangle entre 2 points (même très loin de la fin), pour ajouter un point 20 à une route qui n'en a que 19. Déplacement de la souris sur le point 19, clic gauche et là, on peut ajouter des points à la route.

    CDLT

     

  • Avatar
    Jean-Luc Coulon

    Oui oui, merci, je sais tout ça.

    Le problème, voir ma capture d’écran n’est pas sur le mode d’emploi mais sur le résultat obtenu.

    Lorsque j’ajoute un WP, disons entre 13 et 14, il me conserve le segment entre ces deux WP même après avoir ajouté le WP intermédiaire.

    La liste des WP est correcte mais l’affichage sur la carte ne l’est pas...

    J-L

  • Avatar
    www.twolandnaviste .fr forum

    Ben, à un moment vous dîtes qu'un Land 7 fait pareil.... la procédure que j'ai suivie "à l'instinct" et non au manuel me semble fiable car je n'ai pas de ligne indésirable entre 13 et 14. Par contre, veuillez comprendre que je ne peux savoir ce que vous savez, excusez-moi si "j'enfonce des portes ouvertes". J'ai l'impression de vous agacer. La ligne indésirable aurait très bien pu être générée par une manip "hasardeuse", aussi, je vous ai fait part de la mienne.

    Les versions changent et, avec de la chance le manuel arrive mais très décalé (si décalé que l'on a du chercher par nous-même).

    Les versions qui réparent un bug en créent d'autres....

    Dans l'ancien forum, coté Espagnol, il y avait quantités de "Béta tester". On peut se demander ce qu'ils testent(aient) ?

    Je suis aussi étonné que l'on puisse envoyer tant de versions buggées. A croire que ce n'est jamais testé.

    Un Utilisateur Espagnol pose la question: (très approximativement): "Comment se fait-il que des produits qui étaient un fer de lance soient rendus si bas face à la concurrence ?"

    Un Utilisateur français a dit: " On est toujours étonné des décisions de cette entreprise qui semble toujours prendre des décisions qui sont contraire à son intérêt".

    2 phrases qui résument bien la situation, je trouve.

    Toujours est-il que nous galérons et je pense qu'en ce moment CompeGPS est sur la plage car il n'y plus d'intervention de leur part.

    CompeGPS restera, je crois, CompeGPS.

    Bonnes routes

  • Avatar
    www.twolandnaviste .fr forum

    Post #4 et #11 de http://forum.twonav.com/threads/17056-Land-8-2-3-Editions-(-creation-ou-modification-)-Mauvaise-logique-d-insertion/page2?highlight=route

    Simplifiez-vous la vie, faîtes une trace en pensant que vous en ferez une route et convertissez trace en route.

  • Avatar
    Jean-Luc Coulon

    Je reprends...

    J’ai fait une trace.

    J’ai converti la trace en route.

    Mais, à l’examen de la route obtenue, je me suis aperçu qu’à un ou deux endroits, j’aurais aimé avoir un point de plus (c’est mon choix).

    Alors, j’ai voulu, en utilisant l’éditeur, qui est prévu aussi pour ça, ajouter ce point à la main.

    J’ai donc ajouté ce point intermédiaire entre le point 13 et le point 14.

    Cela m’a donc ajouté deux segments : un du point 13 au point ajouté R001 et un segment du point R001 au point 14.

    Ceci est parfait.

    MAIS le segment entre les points 13 et 14 est resté.

    Et ce n’est pas ce que je veux et ce n’est pas, non plus, ce que doit faire le logiciel.

    Voilà, c’est tout. Le truc ne fonctionne pas comme il le devrait.

    C’est exactement comme si sur votre voiture vous deviez utiliser le clignotant pour changer les vitesse et qu’on vous disait que c’est la doc qui est mal rédigée. Et que si vous preniez une boîte automatique vous n’auriez pas de problème avec les vitesse (j’ai une boîte automatique comme ça je suis à l’abri de ce genre de problème).

     

    Et, pour finir, il est assez curieux que lorsqu’on demande COMMENT faire une action on se trouve toujours avec des réponses qui sont en fait des question qui vous demandent POURQUOI vous voulez faire ça. Je veux le faire parce que le logiciel que j’ai acheté le propose et que j’ai envie de le faire.

  • Avatar
    www.twolandnaviste .fr forum

    J’ai fait une trace.

    J’ai converti la trace en route.

    Maintenant que vous savez que cela marche mal, vous gardez trace originale et route. Vous modifiez la trace originale que vous reconvertissez en route. Nous sommes devant le fait que cela fonctionne mal, il faut soit changer de système (et repayer ailleurs) ou être plus malin que le système.

    En voiture, les routes goudronnées sont bien faites pour rouler et pourtant il faut faire face à des bouchons. Donc, on prend d'autres voies pour arriver à destination.

    Voilà, c’est tout. Le truc ne fonctionne pas comme il le devrait.

    Alors, je vous conseille d'aller en haut de cette page et clic sur "envoyer une demande" et de signaler le bug.

    Cela fait des années que des bugs sont signalés et restent ancrés. De toute façon, quoiqu'on dise, qu'on fasse, CompeGPS n'en fait qu'à sa tête. J'ai pris la philosophie de "faire avec" et de chercher comment contourner le problème.

    S'il n'y avait que CompeGPS qui vendait des choses qui ne marchent pas comme annoncé que le monde serait bien. (même les médicaments ont des "bugs" !)

    Et, pour finir, il est assez curieux que lorsqu’on demande COMMENT faire une action on se trouve toujours avec des réponses qui sont en fait des question qui vous demandentPOURQUOI vous voulez faire ça. Je veux le faire parce que le logiciel que j’ai acheté le propose et que j’ai envie de le faire.

    Parce que c'est plus facile de connaitre les motivations et le but des personnes pour tenter de répondre. Parfois, on est buté sur quelque chose alors qu'avec la vision reculée d'un autre, la solution peut être vue. Celui qui bute trop longtemps sur un problème s'enferme dans son problème et ne voit plus la solution. Il faut un "oeil neuf".

    Si vous dîtes " comment utiliser mon clignotant ". Le dépanneur pense aux feux oranges. S'il vous demande pourquoi vous voulez l'utiliser et que vous dites "pour passer une vitesse", la solution sera de prendre le levier de vitesses.

    CDLT

  • Avatar
    Roland Burnet

    "Cela m’a donc ajouté deux segments : un du point 13 au point ajouté R001 et un segment du point R001 au point 14.

    Ceci est parfait.

    MAIS le segment entre les points 13 et 14 est resté."

    C'est bien ce qui se passe mais en apparence.

    En effet quand on transforme une trace en route, la trace subsiste en tant que telle, elle apparaît toujours dans l'arbre de donnée.

    Si en éditant la route en ajoutant des points intermédiaires et que l'on voit le segment direct où les points ont été ajoutés, ce n'est pas la route que l'on voit mais la trace. Il suffit dans l'arbre de données de faire disparaître la vue de la trace pour s'en rendre compte. Mais attention, ne pas supprimer la trace car cela fait disparaître également les points de la route même si la route apparaît toujours dans l'arbre de donnée. Il faut sauvegarder la route avant de supprimer la trace.

    C'est donc la conversion de trace en route qui est ambiguë, il y a un lien étroit entre les deux objets qui n'est pas évident à percevoir et ceci tant que la route n'est pas sauvegardée.

    A partir de là, l'éditeur de route marche donc bien.

    Cordialement

    R. Burnet

  • Avatar
    Jean-Luc Coulon

    Bonjour Roland,

    C’est aussi ce que j’ai cru.

    Mais ma trace est en cyan et la route en bleu foncé.

    Et le segment restant est en bleu foncé.

    Si je le clique, je n’active pas la trace mais la route.

     

    J-L

  • Avatar
    Roland Burnet

    A essayer, soit :

    • Enlever la visualisation de la trace dans l'arbre de données
    • Enregistrer la route et fermer la trace

    et voir si le segment reste toujours apparent.

Bitte melden Sie sich an, um einen Kommentar zu hinterlassen.