Kommentare

3 Kommentare

  • Avatar
    www.twolandnaviste .fr

    Bonjour,

    Je suis toujours surpris de la durée nécessaire pour acquérir un signal GPS fiable. J’ai rapidement compris qu’il fallait avancer et ne pas rester sur un point fixe pour accélérer l’opération

    Il me semble avoir entendu qu'il fallait rester immobile pour "faire le fix".

    Ce reproche de lenteur d'acquisition est souvent mis en avant !

    Cordialement

    Laurent

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonjour,

    Etre immobile ou en mouvement pour le 1er fix?

    Lorsque la puce du récepteur GPS se "réveille" elle dispose de la date de l'heure, de la dernière position connue et des données sur la constellation GPS  c'est a dire l'Ammanach, les Ephemerides. La puce sait exactement quels sont les satellites en vue quand elle démarre et elle configure ses canaux de réception pour recevoir le signal de plusieurs satellites simultanément un satellite par canal... Le fix est très rapide, moins d'une minute pour mon Evadéo qu'il soit dehors en plein air ou dans le grenier sous une lucarne, moins se 30 secondes pour la puce qui équipe les GPS Horizon et Trail.

    Les causes "naturelles" qui peuvent augmenter la durée du fix ce sont :

    - les cas qui vont perturber la réception, soit  le masquage de l'antenne directement ou indirectement la présence de bâtiment de hauts murs, de falaise d'une canopée, les phénomènes de multi trajets, réception du signal réfléchis sur un mur une falaise etc..

    - Les cas qui font que la puce ne trouve pas les  satellites recherches. Une grande vitesse qui déplace le récepteur GPS hors de la zone de vue des satellites pendant le FIX, ce qui n'est ni le cas du marcheur, ni du VTT, ni de la voiture... Le cas ou la puce se réveille à plus d'une centaine de Km du lieu ou elle s'est endormie... Le cas du premier démarrage avec une mémoire vierge...

    Les puces de technologie récente telle que celle qui équipe les GPS de dernière génération chez TWO NAV sont pourvues d'artifices pour  réduire la durée du premier FIX. Cet artifice, voir la notice de la SE880, est prévu pour être pilotable par le récepteur GPS afin d'adapter le premier FIX aux cas démarrage... Arrêt complet...Pause... Deconnexion reconnexion GPS etc...

    Il est fort probable, ceci n'est qu'une hypothèse, que l'origine du reproche soit lie à l'implémentation  de ces fonctions d'aide au redémarrage dans le GPS et probablement mise en exergue par le mode d'utilisation du propriétaire ce qui est souvent difficile a mettre en évidence car la personne en toute bonne foi utilise une fonctionnement vendue. 

    Mon expérience : Essais et mise au point de l’intégration des premiers GPS embarques années 1990, écriture du code d'intégration d'une puce GPS dans un PC année 2000...

    Cordialement

    Thierry

     

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    alain pinzaglia

    Bonjour,

    Quand j'utilise un Anima régulièrement (presque chaque jour par exemple), le point (au moins 4 satellites donc) est fait en 30 secondes max (J'appuie sur ON, et le temps du démarrage de TwoNav qui charge les cartes, etc...le point est fait).

    Je reste immobile, pour ne pas démarrer avant que la trace soit fonctionnelle, mais je ne sais pas si ça change grand chose.

    Mais lorsque l'Anima n'a pas servi pendant quelques semaines, ou bien quand je vais dans une autre région, c'est nettement plus long (je n'ai pas fait de mesure) et c'est normal l'almanach n'étant plus à jour, il faut en constituer un à nouveau.

    Cordialement

    Alain

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink

Bitte melden Sie sich an, um einen Kommentar zu hinterlassen.