Reprise de "Thierry Charlès écrit : "100 m de dénivelé est considéré comme devant fournir un effort équivalent a 1000 m sur le plat."

Kommentare

14 Kommentare

  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Thierry CHARLES a écrit que c'est une méthode mise en œuvre dans le monde sportif, ce qui est avéré. Il ne porte pas de jugement sur le fond.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Denis Chouquet-Stringer

    Bonjour

    Il faut d'abord remettre à plat le débat. Avant ce qui est cité ici, Thierry Charles avait écrit "160 km et 4000 m de dénivelé = 160 + 4000 /100 = 200 km / effort" puis "100 m de dénivelé est considéré comme devant fournir un effort équivalent a 1000 m sur le plat"

    C'est en effet discutable. On peut s'en rendre compte en multipliant par 10 : "1000 m de dénivelé correspond à un effort de 10 km sur le plat"

    Or, pour faire1000 m de dénivelé, il vous faudra probablement 10 km de route : vous auriez alors gravi une montée continue de 10 %. Ce n'est pas rien (c'est plus que le Ventoux). Et la formule de Thierry Charles démonterait alors que "1000 m de dénivelé sur 10 km à 10 % correspond à 10 km sur le plat". Donc que la montée c'est comme si c'était plat. Ce n'est pas ce que disent mes jambes !

    Mais la formule a une certaine pertinence si on diminue le coefficient 100. Il serait bien sûr personnel, en fonction de sa morphologie, de sa forme, du vélo, du vent dans le dos etc.. Pour moi, 20 aurait du sens : 20 m de dénivelé correspond à 1 km de plat.

    Cordialement

     

     

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Thierry, quel monde sportif, celui du Tour de France, là Ok, mais je ne suis pas coureur, or je doute quand même que 1000m sur le plat correspondent à un effort de 100m de dénivelé.

    De ce point de vue je suis d'accord avec Denis qui écrit 1000m sur plat correspondent à 20m de dénivelé.

    C'est en effet ce qui est dit ici : https://www.randonner-malin.com/kilometre-effort-en-randonnee/

    km-effort = distance en km + (D+ en mètres/100)

    mais cette formule est appliquée pour la randonnée pédestre, je ne sais pas si elle correspond pour le vélo.

     

    En fait pour moi à pieds, 12K et 800m de dénivelé positif donnerait 20Km effort, personnellement je ne peut pas faire 20Km sur du plat, par contre 12Km et 800m oui, je le faisais, plus maintenant.

    J'ai trouvé ça qui est aussi pertinent mais qui ne fonctionne pas avec la théorie ci dessus :

    https://www2.u-trail.com/distance-denivele/

    C'est vraiment de la grosse théorie, après ce sont nos jambes qui décident si il y a pertinence ou pas.

    CDL

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    C'est un indicateur, couramment utilisés, il vaut ce qu'il vaut. S'il ne convient pas il y a plus sophistiqués, et forcément objet de débats aussi. Car gravir le Ventoux, a pied sur un sentier, en trail, a VTT sur un DFCI ou à vélo sur le goudron, voir en vttae l'effort a fourni et fourni ne seront pas les mêmes. C'est un indicateur, couramment utilisés a prendre comme tel rien de plus. Il a juste le mérite de prendre en compte la notion de km effort qui elle a du sens.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Ce sont mes jambes et mon corps qui me disent tu as fais un bel effort, ça suffit aujourd'hui....Pas besoin de calcul aussi sophistiqué soit-il.

    CDL

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Maxime,

    Si ca te suffit,  il ne fallait pas ouvrir le débat, venir ramener ton grain de sel dans un échange qui satisfaisait les intervenants.

    Ensuite si j'ai bien suivi tes échanges, passé, dans ton cas l'effort est surtout pris en charge par un moteur électrique, or la personne qui a ouvert involontairement le débat est elle en effort musculaire si j'ai bien compris. 

    La suggestion qui lui a été faite était de lui fournir un indicateur (Qui fait ses preuves dans le monde sportif) pour intégrer le dénivelé dans l'estimation de l'effort à fournir, sans se prendre la tête avec des équation sophistiquées.

    Tu te permet d'intervenir alors que tu ne semble pas concerné,  c'est un peu fort de café. 

    Bien cordialement a toi

     

    -1
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Ce n'est pas une mobilette non plus ça, se voit que tu n'y connais rien en vttae, on fait des efforts sinon quel intéret de faire du vtt ? Quand j'ai fait 55km et 700m de D+, je suis HS, tu oublie mon âge, on verra, quand tu auras mon âge...
    Quand je parlais de randonnée dans mon précédent post c'était de la rando pédestre bien sur. (15km et 800m). Je ne fais plus 20km à pieds aujourd'hui, c'était il y a 5 ans.
    CDL

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

     

    Vu que tu n'est pas concerné quel utilité ou intérêt de venir polluer le débat et ré-ouvrir un post agressif ?

     

    -1
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Ah bon je ne suis pas concerné alors que je fais du sport vtt et de la marche, de quoi tu te mêles toi aussi, tu ne veux pas de contradiction, on ne peut plus donner son avis, décidément tu ne changeras jamais de la façon dont tu traitent les gens, plusieurs te l'ont fait remarqué ici mais ça ne te sers pas de leçon.

    1
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    A priori tu dit toi même ne pas te sentir concerné par les Km / effort alors sois juste cohérent avec toi même tiut simplement!

    -1
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Jean-Claude Demange

    Bonjour,

    Hier j'ai fait une randonnée de 8.300 kms pour 931 m de dénivelé, si je comprends bien si j'avais fait cet exercice sur le plat j'aurai fourni le même effort ?

    J'ai comparé la dépense énergétique calculée avec Land (poids, âge, vitesse moyenne et durée) avec une randonnée de 10.260 m pour 195 m de dénivelé.

    Première rando: 1508 kcal

    Deuxième rando: 1136 kcal

    Je ne pense qu'on puisse établir une dépense d'énergie comme ça, ça dépend de plein de facteurs:

    - âge de la personne

    - poids de la personne

    - vitesse moyenne et la durée évidemment plus rapide sur le plat

    - la météo, hé oui

    Peut-être qu'il y en d'autres.....

    Cordialement à tous.

    NB un débat nécessite des contradictions, des affirmations, des faits, du réel surtout !!!

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonjour,

    Comme bien souvent sur ce forum, et les autres au fil des réponses le débat s'écarte de l'idée initiale.

    Parfois c'est même "border line" que dire ou que pensez du manque de "fair play" de la personne (pour rester poli) qui cite le nom des gens!

    Au départ la question ou l'interrogation initiale vient du besoin d'intégrer le dénivelé dans un  parcourt cela dans le but d'évaluer si le cumul distance / dénivelé est compatible de l'état de forme physique de l'individu en question. Je pense avoir interprété ce besoin au travers du post initial qui n'est pas dans ce fil mais dans un autre, je vous invite à relire l'expression du besoin initial.

    Ce besoin est légitime et il ne concerne pas que les personnes dites "vieillissantes" et c'est un besoin différent que celui de connaitre les calories brulées ou les watts dépensé lors d'un parcourt.

    Pour déterminer combien de calories ou de watt ou autre que le sportif (ou pseudo sportif) a brulé ou dépensé il y a par exemple le calcul de l'IPB INDEX de la FFRP ou ce site et d'autres qui différent un peu tous dans la nature des paramètres a prendre en compte. (L'état de l'individu, de l'environnement, la météo, de la monture s'il y en a une, etc..).

    La notion de Km / effort répond a un autre besoin, elle permet :

    • A titre individuel, d'évaluer rapidement si l'individu concerné à la capacité et la forme physique pour s'engager sur un circuit,
    • Pour un organisateur, de savoir si le circuit qu'il propose n'est pas sous dimensionné ou sur dimensionné

    Le besoin initialement évoqué consistait a mieux prendre en compte le dénivelé afin d'estimé si la capacité de l'individu lui permet de franchir n cols de m mètres sur kkk km. 

    Par exemple un organisateur de randonnée ou de compétition propose 4 circuits:

    - 30 km / 200m (32 Km efforts),

    - 40 km / 400m (44 km efforts),

    - 50 km / 800m  (58 km efforts),

    - 60 km / 1000m  (70 km effort).

    A titre individuel celui ou celle qui s'est entrainé régulièrement sur une distance de 60 Km, peut se lancer sans soucis sur le 50 Km.

    Et l'organisateur qui a dans son cahier des charges des contraintes, techniques,  temporelles, de niveau physique, celles liés aux tranches, et d'autres... Va utiliser la notion de Km / effort  pour s'assurer que le 50 km, qui devient un 60 km effort rentre bien dans les contraintes.

    Cette notion répond au besoin de savoir combien de dénivelé je peut intégrer dans mon circuit de 100 Km à vélo.

    Cela dit mathématiquement on démontre que tout individu sportif ou non peut gravir le Ventoux, il suffit de choisir le bon développement, il mettra du temps mais c'est faisable d'un point de vue purement Mathématique.

    Pour les puristes l'évaluation de la difficulté d'un parcourt cycliste est documenté mathématiquement ici

    CDLT 

      

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Denis Chouquet-Stringer

    Bonjour

    Je suis en effet à l'origine de la demande d'explication car le concept me semble intéressant.

    Je ne conteste pas la formule, au contraire, mais uniquement le facteur 100 qui me semble aberrant.

    En effet :

    - si 100 m de dénivelé correspond à un effort d'1 km sur le plat, alors 1000 m de dénivelé correspond à 10 km sur le plat.

    - or, pour faire 1000 m de dénivelé sur une route à bonne pente, il faut faire au moins 10 km ; ça fait une pente de 10 %, il y en a peu en France, même pas le Ventoux

    - et donc on conclut que 1000 m de dénivelé fait sur une route de 10 km montant tout le long à 10 % correspond à 10 km sur le plat, donc que plat ou 10 % c'est pareil, ce qui n'est évidemment pas le cas.

    Pour mon usage personnel, le coefficient que je retiendrais serait plutôt autour de 20. 

    J'aurais ainsi pour les exemples de Thierry Charles :

    - 30 km / 200m (42 Km efforts),

    - 40 km / 400m ( 60 km efforts),

    - 50 km / 800m  (90 km efforts),

    - 60 km / 1000m  (110 km effort).

    CDLT

     

     

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonjour,

    Cdlt

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink

Bitte melden Sie sich an, um einen Kommentar zu hinterlassen.