Roc et Cross+ presque les mêmes.

Comments

5 comments

  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonjour,

    Méfiez vous des apparences, le design électronique est primordial il a ses effets sur le CROSS +, attendons les premiers retours d'utilisateurs du ROC pour constater ou non qu'il y a un progrès de ce coté.

    Voir le commentaire de "Actu du VTT" qui laisse supposer que de ce coté il y aurait une amélioration

    Certains chipset GPS (voir les spécifications) haute performances exploitent intelligemment les multiples constellations, qui sait il y a peut être un plus de ce cote. 

    Attendons de voir une trace enregistrée par un ROC avant de trop dénigré, quand même!

    CDLT 

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Il s'agit certainement de la même puce GNSS, aucune innovation, toutes les puces GNSS actuelles se valent au niveau précision, après c'est le traitement du signal qui fait la différence, mais de ce côté Twonav n'est pas innovant il faut bien le dire. Il faut vraiment être innovant car la plus part des gens utilisent leur smartphone et des application géographique pour la randonnée et ça leur suffit, dans mon club de randonnée beaucoup ont laissés le GPS au profit du smartphone. Je ne dénigre pas le Roc, je constate que ces caractéristiques sont les mêmes sauf l'écran. Et encore le Cross+ est donné comme plus autonome, 20h au lieu de 18 pour le Roc.

    CDL

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Salut

    Si tu te plonge attentivement dans les spéciations des chipset GPS tu verra que "c'est le traitement du signal qui fait la différence, mais de ce côté Twonav n'est pas innovant il faut bien le dire" n'est pas tout à fait exact, la partie traitement du signal que tu évoque est intégrée dans le chipset, ce n'est pas dans le logiciel développer par l'intégrateur. 

    Certains chipset font la différence, le plus bel exemple est le choix du chipset "Sony" dans une génération précédente de GPS Garmin par exemple.

    La ou TwoNav est a la traine, c'est que TwoNav n'exploite pas toutes les capacités offertes par les récents  chipset GPS, sans avoir a faire du traitement du signal, ce sont des fonctions des chipsets qu'on active ou pas, donc qu'on exploite ou pas..

    Ben oui, pour randonner à un certain niveau le SmartPhone suffit, j'en ai même croisé avec des tablettes.

    Ensuite parmi la population des utilisateurs tout dépend du degré de pratique, je doute que pour un trip de plusieurs jour au dessus de 2000m le SmartPhone soit la solution. 

    De la même manière, pour un cycliste ou un traileur qui cherchent a améliorer ses performances le SmartPhone n'est pas une solution.

    Par contre, ce qui est sûr c'est que la population des randonneurs ne semble plus être la cible de TwoNav, comme ce fût le cas, TwoNav semble vouloir virer vers le Cyclisme / VTT (Voir leur présence sur les salons ou autre..).

    Probablement que la plupart des randonneurs sont déjà équipé et ne renouvelle pas tous systématiquement leur équipement.

    Attendons de voir ce que donne l'enregistrement d'une trace par un GPS ROC, l'influenceur qui avait proposé un compte rendu d'évaluation ne semble pas pressé a le diffuser...

    cdlt

     

     

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    GpxSwK (gpx.tybern.fr)

    "je doute que pour un trip de plusieurs jour au dessus de 2000m le SmartPhone soit la solution"

    Pourquoi donc ?

    Selon moi, le principal inconvénient du smartphone par rapport à un récepteur GPS, c'est l'absence de capteur barométrique, sauf à acheter du haut de gamme (et encore... chez le concurrent Garmin, le baro est souvent une option, pas en standard). Sinon, coté réception, ça se vaut, et coté logiciel, le smartphone à l'avantage énorme de permettre de choisir parmi plusieurs, dont de nombreux excellent. Et pour la précision/lisibilité de la cartographie, le smartphone a un avantage certain. J'ai un Cross, et il m'arrive souvent de sortir mon smartphone pour une vision plus détaillée et plus large de mon environnement en rando.

    Il n'y avait pas photo entre smartphone et GPS quand les GPS Twonav valaient moins chers. Mais entre un Aventura à 550€ et un (par exemple Pixel 6 ou 7 avec puce bi-bande et baro), pour moi, la question se pose durement. 

    Je parle pour usage randonnée, pas VTT avec le risque de chute qui demande une robustesse peut-être plus importante.

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    GpxSwK (gpx.tybern.fr)

    "après c'est le traitement du signal qui fait la différence"

    Chez Twonav, le firmware exploite le flux NMEA transmit par le chipset. En conséquence, le calcul du positionnement est entièrement dédié au chipset. Le traitement du signal GPS n'est pas fait par Twonav, mais par contre, où Twonav intervient, c'est en amont avec le choix et le positionnement de l'antenne.
    Le firmware traite le flux NMEA, en général à la fréquence de 1Hz et lui applique des traitements mais sur une position instantanée déjà calculée.

    0
    Comment actions Permalink

Please sign in to leave a comment.