Traces avec extension *.json vers *.gpx

Comments

5 comments

  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonsoir,

    Intéressant..

    De ce que je comprend ce format a pour objectif un gain de place et s'approche en plus simple de xml...

    Déjà sur le principe, pourquoi pas, mais comme les fichiers *.gpx sont peut volumineux l’intérêt de passer par ce format ne présente pas un grand intérêt!

    A tu un lien pour que je télécharge un fichier de ce type?

    Ton lien pointe sur une carte...

    Tu n'est pas membre de l'ASUB par hasard?

    Cordialement 

     

     

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Bonjour,

    JSON, c'est un format facile a gérer sur des sites programmés en Javascript.

    Pour convertir du JSON (aussi appelé dans ce cas précis de trace GPS, GeoJSON), et accessoirement pour convertir n'importe quel format de trace en n'importe quel autre, une seule référence utile : GPSBabel !

    https://www.gpsbabel.org

    Et si vous trouvez un autre utilitaire qui ressemble, c'est du GPSBabel à l'intérieur de toute façon...

    Cordialement,

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonjour,

    JSON est un format surtout destine au transfert de données entre ordinateurs, il est utilisé pour transférer des fichiers  lisibles par un humain avec une taille réduite . C'est un format qui encapsule des données de différents types sous forme d'objets. Ce n'est pas un format dédié aux "données GPS" comme le sont les format gpx, fit, trk, etc...

    Pour le cas proposé par Claudy, qui a tracé "un itinéraire de test" sur le site GeoPortail Wallonie, cet itinéraire sur l'écran est une forme qui s'apparente à  une trace gpx.

    Cette forme/trace, a été construite sur une carte de coordonnées Lambert 72, puis est exportée en Json par GeoPortail (pas d'autre choix) l'analyse de ce fichier montre qu'elle est encapsulée comme une liste de type "Geometry" (Ce qui n'est pas le cas d'un gpx exporté en JSON), ce fichier JSON après avoir été transcodé en GPX et importe dans LAND montre la forme initiale du trace d'origine mais centrée sur l'Atlantique.

    Concrètement ce n'est pas un GPX encapsulé en JSON (L'essai export GPX/JSON donne des types différents de geometry) , l'outil d'export en GPX a certainement interprété cette liste de données chiffrées comme étant une liste de coordonnées UTM en mètre. Land a donc placé ces points sur le globe, soit calés par rapport au 0,0 Wgs 84 alors qu'ils sont calés par rapport au 0, 0 Lambert 72

    Bien cordialement

    Thierry

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Rebonjour,

    J'avais répondu en pensant que c'était un fichier trace compatible avec GPSBabel.
    Mais en fait, l'interface ne permet pas en fait de créer des traces, mais seulement de dessiner sur la carte au sens logiciel GIS.

    Pour moi, aucun intérêt pour faire ses traces GPS, et pas de possibilité directe de transformer le fichier JSON reçu en trace GPX, quelque soit le format.

    Cordialement,

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonsoir,

    Oui je suis entièrement de ton avis.

    Bonne fin de WE

    0
    Comment actions Permalink

Please sign in to leave a comment.