Exploiter pleinement les capacités du chipset GPS

Comments

2 comments

  • Avatar
    michel périssat

    Salut Thierry

    Je profite du temps maussade dans ma région, pour lire, lire plein de choses sur ce forum, et là, je te joins une photo de mon Trail 2, avec les différents satellites que l'on me propose, différents de ceux cités plus haut.

    Que me conseilles tu pour ma navigation presque exclusivement vtt, bien que je me serve de mon Trail en espace urbain parfois ....

    En te remerciant pour tes conseils toujours éclairés !!.

    michel

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Eagle Four

    Bonsoir,

    Ma sortie VTT pour demain est "prête", et je me lance dans la confection d'une carte spécifique..

    Depuis ce post la "Compréhension a évolué".. Lorsque les GPS Multi GNSS sont sortit la littérature exposant l'exploitation des données issues de ces satellites était quasi inexistante, d'où le questionnement naturel ca sert a quoi?

    Surtout que les constellations Glonass et Galliléo sont multi bandes et le GPS est mono bande pour "le civil", donc mon GPS TwoNav ou un autre qui est GPS peut-il exploiter les données Galliléo et Glonass et s'il le fait comment?

    Depuis "l'explication a émergé"...

    - Premier élément dans un futur assez proche toutes les constellations seront multi bande, Glonass et Galliléo transmettent des données dans la bande du GPS, un GPS mono bande GPS reçoit ces données,

    - TwoNav via le SAV a confirmé que les GPS TwoNav n'exploitent pas le principe SBAS ni A GPS

    -  La performance du GPS seul (Hors Galliléo, Hors Glonass) a été "mesurée" lors d'une étude a 3,4 m pour 95%   des FIX dans les conditions idéales de réception.

    - La réception multi bande Galliléo, Glonass (Satellites de dernière génération), GPS (dans le futur) permettra en condition de réception difficile d'obtenir une précision "a priori" de l'ordre du mètre. Mais les informations disponibles semblent converger dans le sens ou cette performance ne sera pas accessible a tous.

    Voila de manière synthétique et rapide  le constat.

    J'ai placé des liens vers un blog tenu par un TRAILEUR qui expose la performance accessible pour Mr tout le monde dont les sportifs.

    Ce qui ressort ce ce blog:

    - En condition de réception idéale, beau temps, visibilité sur 360°, la meilleure précision est obtenue en GPS seul,

    - En condition de réception difficile (Canyon urbains = Rue encaissée de batiments, etc), c'est mieux en GPS +...

    - GPS + Glonass , permet d'avoir un premier FIX plus rapide.

    Ce blog renvoie vers l'étude de performance du GPS et une étude de performances des antennes qui conclue par "le mieux c'est une antenne patch active multibande" même en monobande.

    Suite a cette lecture, j'ai fais le test avec mon Trail 2, je me suis mis en condition de réception difficile (angle mur de brique  orienté au nord d'une véranda => Masque sur 270°, atténuation par la toiture, et multi trajet par la structure) 

    La conclusion de l'étude du blog est confirmée. La précision de localisation GPS seul passe de 5 m en zone claire a   10 / 15 m dans l'angle, GPS + Glonass elle reviens vers 9/10 m , idem en GPS + Galliléo , et elle est revenue à 6/7 m si GPS + Glonass + Galliléo.

    Le mien est toujours en GPS + Glonass + Galliléo. je constate que le GPS indique le plus souvent une incertitude entre 4 et 6 m parfois 8 si masque. 

    Au retour la performance réelle se voit bien avec land si tu a la carte Ortho Photo la trace est toujours dans le chemin or un chemin c'est de l'ordre de 3 a 5 m de large.

    Ensuite ce a quoi il faut faire attention c'est la cadence d'enregistrement de la trace. En prenant l'hypothèse d'une performance de 4 m a 95% , donc 95% des FIX seront a moins de 4 m de la position vraie. L'erreur variera entre 0 et 4 et elle n'a pas une direction unique elle tourne sur 360°, mais a la fin ca fait un biais de quelques %. Néanmoins sur 1 h avec un intervalle de 1 s ca fait 3600 échantillons donc un cumul de 3600 x une erreur variant de 0 a 4 m.. Il en reste forcement qq chose sur la distance totale. Si l'enregistrement se fait toutes les 3 s l'erreur résultante sera divisée par trois, etc. Pour un mobile qui roule à 100 km/h  soit 27 m/s .. 4 m d'erreur c'est 14% , pour un piéton a 3 km/h soit 3,6 m/s cette erreur sur un fix peut atteindre 110%, dans des conditions de réceptions optimales. 

    Par contre si ont veut une trace fidèle qui épouse tous les changement de direction il faut une cadence élevée..

    Il y a donc un compromis a trouver entre la fidélité de la trace et sont imprécision.

    A mon sens enregistrer à 1 hz (1s) pour le cyclisme, VTT, marche ca n'apporte rien. J'observe en ce moment les différences sur plusieurs enregistrement. 

    CDLT

    0
    Comment actions Permalink

Please sign in to leave a comment.