BDALTI et RGEALTI (IGN)

Comments

10 comments

  • Avatar
    Bernard Perrot

    Bonsoir,

    En parcourant les différents MNT que j'ai sous la main, je me suis aperçu qu'on peut distinguer très rapidement des différences majeures qui orientent vers le choix de celui qui sera sans doute de meilleure qualité.

    Voici un petit extrait de 5 MNT différent, données d'origine sans transformations ni reprojection, concernant la vallée du Gouet près de St-Brieuc.

    Extérieurement, ça ressemble à ça :

    Voici les représentations des MNT, niveaux de gris allant de -5m à 150m (les pixels des MNT IGN sont déformés, car j'ai fait la capture d'écran en projection WGS84 et les MNT IGN sont projetés en Lambert 93) :

     

     

    La conclusion est pour moi assez évidente :

    Le RGEALTI à 5m est plus précis, mais ça, c'était une évidence, c'est juste pour comparer avec les autres.

    Ensuite, les quatre autres sont tous a des résolutions comparables (25mx25m pour la BDALTI, 1" d'arc pour les trois autres, soit environ 20mx30m).

    Il apparait que si le MNT d'origine "Sonny" est plus détaillé que le MNT SRTM, il comporte un gros problème : le pont est coté comme un relief... normalement, c'est sur un MNS (modèle de surface) qu'on doit faire ça, pas sur un MNT. C'est un détail auquel je n'avais jamais fait attention, pourtant, c'est ma région...
    Ceci dit, en dehors de cela, la BDALTI est de toute façon plus détaillée que le MNT Sonny. Ce n'est pas une surprise. 

    Pour juste comparaison, j'ai ajouté le MNT ASTER (disponible sur la même source NASA que le MNT SRTM), juste pour voir qu'on peut l'oublier celui-là !

    De nombreux logiciels ne savent utiliser que des fichiers HGT pour l'altimétrie, et en général, ceux de Sonny sont cités en référence. Mais pour la France, une dérivation à partir de la BDALTI semblerait de meilleure qualité. Je vais fabriquer des fichiers HGT dérivés de la BDALTI (juste le temps d'automatiser le processus de création), ça pourra être utile dans les applications qui ne savent ouvrir que des HGT.

    Cordialement,

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Bonjour,

    Un lien fort utile et intéressant donné dans un autre fil par Alain Davy :

    https://www.geoportail.gouv.fr/donnees/rge-alti-sources

    Ça nous donne l'origine et la résolution (aussi bien horizontale que verticale) des données du RGE-ALTI.
    Penser à dérouler la légende à droite (onglet "afficher la légende des couches).
    Ensuite, il suffit de cliquer une dalle pour avoir tous les détails.

    Cordialement,

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Bonjour,

    Je reviens sur ma première intervention : le MNT d'origine Sonny comporte des anomalies en particulier sur les ponts. Ce n'est pas véritablement un modèle de surface, mais les altitudes sont entachées d'erreurs. On voit ça très bien si on fait une vue 3D avec Land.

    Ici, le pont qui franchi le Gouédic à St-Brieuc :

    On voit bien que la BDALTI épouse mieux la forme de la vallée. Avec le MNT Sonny, c'est assez anarchique au niveau du pont.

    Ici, le franchissement de la rivière de Morlaix :

    Bon, là, la différence entre la BDALTI et le MNT de Sonny saute au yeux !

    Ces deux MNT sont globalement à la même résolution (25x25m contre 20x30m).

    Il me parait clair que maintenant qu'on a à disposition les BDALTI et RGEALTI, le MNT Sonny n'a pas vocation à rester la référence en France.

    Cordialement,

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Eagle Four

    Bonjour,

    Il suffit de promener la souris dans Land pour constater .

    La même manip sur Gavarnie ou le viaduc de Millau?

    Un des effets "KissCool", rien de dramatique mais il faut se le mettre en tête. Vu la taille des fichiers le reflexe va aller vers des fichiers couvrant des zones plus réduites. Donc des découpages bien plus fins, plus proches de la bordure.

    Avec le MNT Sony la couverture déborde bien du Pays, région ou Département. Quand il y a deux MNT sony de sélectionné sur une trace couverte par ces deux MNT  l'altitude viens de l'un ou l'autre comme à la base c'est le même fichier (mêmes dalles) ca fonctionne. 

    Avec la BD Alti IGN je viens de voir l'effet du "no data", même si la zone est couverte par un autre MNT.

    Ont s'en rend vite compte  10 000 m de dénivelé c'est pas courant, il faut juste penser a la zone couverte par le fichier.

    CDLT

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Bonjour,

    J'avais essayé de fusionner deux départements avec la MNT 5x5, Land ne la prend pas en sauvegarde CDEM car trop de fichiers, dommage.

    Alors que ça marche avec le MNT 20x20 et plusieurs département contigus et comme certaines dalles sont communes aux département limitrophes, elles s'annulent d'elles même.

    CDL

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    J'avais essayé de fusionner deux départements avec la MNT 5x5, Land ne la prend pas en sauvegarde CDEM car trop de fichiers, dommage.

    On peut arriver à fusionner plus grand, mais dépassé une certaine taille, effectivement Land plante.
    Pour y arriver, il faut (disons "j'ai été obligé") passer par des outils extérieurs à Land pour fusionner les dalles ASC d'origine en un nombre plus restreint de fichiers. Le passage en CDEM ne peut être que au dernier moment, pour cause de non-gestion des "nodata" dans ce format de fichier.

    Ceci dit, il y a bien entendu une logique à ce que l'IGN fournisse les données sous forme de limites administratives. Mais pour nous, pratiquant la randonnée ou le VTT, cette logique n'est pas la meilleure, ce qui en général nous intéresse, c'est un MNT pour une portion de territoire centrée sur notre zone d'activité.

    Par exemple, fusionner et créer un CDEM pour une dalle de 100km x 100km doit être parfaitement adéquat. Ça représente 400 fichiers .ASC, et ça, ce n'est pas un problème pour générer le CDEM. On doit même pouvoir faire un peu plus grand. C'est facile pour sélectionner la dalle, les ASC qui sont nommés en fonction des coordonnées métriques Lambert.

    Et créer des CDEM carrés (du moins rectangulaires), ça évite les problèmes évoqués de zones de recouvrement aberrantes pour cause de non gestion des nodata dans les CDEM. Attention évidement à bien rester en Lambert 93 dans le processus.

    Je ne sais pas si Land est capable de bien fusionner une collection d'ASC. Perso, je préfère (et c'est la seule chose que j'ai essayé) les fusionner dans QGIS, le processus fonctionne très bien, et on maitrise bien mieux les paramètres, puis importer un seul fichier dans Land.

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Bonsoir,
    En fait je fusionne pour les 25x25 quand je décompresse les fichiers asc de l'IGN, de ce fait Winrar me dit qu'il y a des fichiers en double que j'élimine, donc j'ai une quantité de fichiers sans doublon qui coïncident parfaitement.
    J'ai donc fusionner parfois 8 départements.

    Pour les 5x5, les fichiers des départements sont trop gros, si je me souviens Land n'accepte pas plus de 400 fichiers environ. Dommage.
    CDL

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    alain pinzaglia

    Bonsoir,

    A titre d'info, j'ai pu fusionner 570 fichiers 5x5 provenant de 5 départements sans problème avec Land et obtenir un .CDEM (de 240Mo environ)

    CDLT

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Peut être que j'avais plus que 570 fichiers, je vais réessayer et voir le nombre exact de fichiers. Merci en tout cas de l'infos.
    CDL

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Bonjour,

    Je viens d'essayer 598 fichiers HDR en CDEM (deux départements limitrophes 11-34), ça marche, quand j'ai essayé pourquoi ça n'a pas marcher....Une erreur de ma part ?

    Je vais essayer deux autres département le 12 et le 34 mais ça fait 798 fichiers ASC.....A voir.

    Edit : 798 fichiers ne passent pas, limite à 600-650 ?

    CDL

    0
    Comment actions Permalink

Please sign in to leave a comment.