Land et waypoints dans fichiers GPX (traitement hors schema)

Comments

11 comments

  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonsoir,

    Il ne faut pas traiter ce cas comme un ensemble ?

    CDLT

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Bonsoir,

    Je ne suis pas certain de comprendre ta question... ?
    Tu peux préciser ?

    Cldt,

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Dans Land lorsqu'on associe une trace et des WayPoints dans un même fichier, en principe la notion d'ensembles remplis ce rôle. 

     

    CDLT

    0
    Comment actions Permalink
  • Bonjour,

    Le waypoint a été déplacé pour être intégré à la trace (et ce n'est plus un waypoint...).

    Pour info, dans Options, Vues, Traces, l'intégration est régie par Distance pour associer WPT

    Cordialement

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Bonsoir,

    @thierry :

    On ne peut créer un ensemble qu'avec des traces déjà existantes ou importées. Cela ne résout pas le problème de transformation dès l'import. Et quand on associe des waypoints à un ensemble, ils sont de la même façon transformés en "point de roadbook" et déplacés sur la trace, et devienne des <trkpt>, ce ne sont pas des <wpt> au sens de la normalisation GPX.

    @twonavlandiste :

    certes, mais si on diminue la distance pour refuser l'association, le wayoint est tout simplement ignoré à l'import. Dans ce cas, on le perd et il n'est plus là après réécriture du .gpx.

    Quoi qu'on fasse, cela ne change pas le fait que Land traite les waypoints avec une logique qui lui est propre, et non pas selon la normalisation GPX.

    Cdlt,

    0
    Comment actions Permalink
  • Bonsoir,

    Pouvez-vous télécharger ce modeste ensemble et l'ouvrir dans Land par clic sur Ensembles et Ouvrir ensemble ?

    https://1drv.ms/u/s!Aotx1NzTCBmjkBHkheRoiqJUNinj

    Land vous ouvrira d'une part une TRK et d'autre part un fichier WPT. Les WPTs ne sont pas sur la TRK.

    Ce qui déstabilise c'est que Ensemble a aussi l'extension GPX.

    On peut aussi faire des CJT mais il faudrait que je fouille ma petite mémoire car il y a une difficulté. Mr Charlès devrait s'en souvenir car on peut faire ouvrir Land (ou un GPS) avec les cartes, TRK, WPT désirés.

    Cordialement

    0
    Comment actions Permalink
  • Bonjour,

    Modestement, il me semble que vous oubliez que CompeGPS ne "sait" pas traiter les WPTs seuls. Même s'il n'y a qu'un WPT, celui-ci doit être dans un fichier.

    Pour faire un ensemble (exemple simple) d'une TRK et d'un WPT, il faut, bien sur, une TRK et un FICHIER de WPTs même si le WPT est seul.

    Tout WPT "libre" est incorporé.

    Cordialement

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonjour

    Le format GPX n'est pas "NORMALISE" c'est un format d'échange ouvert (WiKi) "couramment utilisé",  chacun y met un peu ce qu'il veux, le format le plus utilisé est décrit ici  http://www.topografix.com/GPX/1/1 , rien n'est imposé / normalisé chaque "industriel" ayant ses variantes ou écarts exemple 5 ou 6 chez Garmin. 

    C'est à la fois une force et une faiblesse qui est parfois la cause de défaut de lecture, mais globalement ça marche ce qui est assez "extraordinaire".

    Cdlt

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Bonjour,

    Je ne conteste pas la façon dont Land traite ses données, ni sa logique.

    Je voulais juste attirer l'attention qu'en important une trace .gpx, on perd ou altère les waypoints qui y sont présents, et qu'après réécriture de ce gpx par Land, ces waypoints n'y seront plus.

    Si on n'utilise que Land, c'est sans importance ni conséquence, mais quand on utilise plusieurs logiciels, il faut se méfier lors du passage de l'un à l'autre. Idem si on importe dans Land une trace trouvée sur Internet.

    Perdre les waypoints, après tout, pourquoi pas, mais changer les coordonnées pour les intégrer à la trace peut être trompeur, comme je le montre ci-dessus si on ne prend pas garde au fait qu'ils ont été déplacés.

    Quand j'ai écris "norme", c'est effectivement un abus de langage de ma part, je voulais dire "non conforme au schéma XML", au sens où un champ <wpt> est soit perdu, soit transformé en <trkpt>. GPX n'est pas une norme, mais les extensions que chacun peut y mettre doivent rester conforme au schema XML qui régit ces extensions. J'ai donc corrigé le titre de ce fil pour remplacer "norme" par "schéma".

    Je comprends bien que le traitement de Land est réalisé en fonction du fait que Land traite les routes, les traces et les waypoints dans trois fichiers séparés (.rte, .trk et .wpt), et qu'il est en général habituel que ces trois soient décrits dans un seul fichier .gpx.

    Je n'ai rien à ajouter.

    Cordialement,

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Suite de la discussion ouverte, 

    C'est un thème qui revient régulièrement, le dernier exemple était celui de l'importation d'un fichier gpx  "complexe" issu d'open Runner, ce fichier (comme l'exemple simple de ce post) comprenant une trace et des Wpts plus ou moins éloignés de la trace.

    Le fichier est relativement mal interprété par Land, et probablement par d'autres!

    Land l'interprète comme un ensemble, une fois ouvert il faut le sauvegarder en deux fichiers:

    • Celui d'une trace,
    • celui d'une liste de Wpt.  

    Coté origine du fichier, probablement du à Open Runner,  il y a aussi bcp a dire sur la "construction" de ce fichier, avec un mélange de Wpts contigus d'une portion de trace dans une autre etc. C'est un trajet a étapes!

    En fait quand on se penche sur le référentiel de ce format, outre le fait qu'il y a chez chaque "industriel" des variantes, le "format" définit le format d'échange XML de types  de données. 

    Le WPT, la Route, la trace, un segment de trace sont bien pris en compte. Mais une liste de WPT n'existe pas en tant que tel (c'est une route), de même l'association de WPT non inclut dans une trace n'est pas prévu.

    Ce qui explique probablement les déclinaisons, faites par les industriels face a leurs propres besoins et par voie de conséquence les fichiers mal lus tant que les softs ne sont pas mis a jour pour interpréter toutes les déclinaisons des "copains".

    Pour le cas de cette source "open runner" en toute logique, selon topographix, la suite d'étape c'est soit plusieurs fichiers gpx distincts,  soit une suite de segments de traces inclus dans un même fichier, et des Wpts, mais le type liste de Wpt n'étant pas défini par le format, que faire ?

    En toute logique pour rester dans les clous de la "pseudo standardisation" de ce format d'échange et assurer la portabilité il faut :

    Produire autant de fichiers GPX qu'il existe de trace ou de segment de trace (étapes) un gpx pour la trace de chaque étape. Et un GPX pour les Wpts. 

    Les combinaisons, non "définies" dans le "format" sont inévitablement vouées a des échecs de lecture. Bien qu'il soit possible de les réaliser. 

    Garmin qui intègre les données de guidage "dans ses gpx" change de format lorsque ces datas sont intégrées le fichier porte l'extension *.fit.  Ce format est a priori normalisé.

    Tu devrais essayer de sauvegarder ton fichier au format *.fit et voir s'il est bien compris après sa diffusion.

    CDLT

     

     

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Bonjour,

    Dans mon lien pour un exemple d'ensemble, j'ai mis des WPTs et j'ai oublié d'en dire l'origine.

    Donc, merci au site T4T35 Mégalites du monde.

    http://www.t4t35.fr/Megalithes/AffichePresentation.aspx?Projet=France

    Chacun peut y faire des extractions par thème/régions.

    Cordialement

    0
    Comment actions Permalink

Please sign in to leave a comment.