Pas d'indication de l'altitude et du dénivelé sur nos GPS en Espagne

Comments

24 comments

  • Avatar
    Lionel DUMOUTIER

    Bonjour

    Une hypothèse pouvant expliquer le constat :

    Le paramétrage de l'altimètre des GPS ne serait-il pas sur Relief 3D seul (ni baromètre, ni GPS) ?

    Si tel est le cas, la carte .cdem de relief pour l'Espagne est-elle chargée et activée sur les GPS ?

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonsoir,

    Au cours d’un séjour en Espagne nous n’avions plus d’indication de l’altitude et du dénivelé au cours de nos sorties vtt sur nos GPS.

    Difficile d'apporter une réponse à cette question.

    Selon la configuration (Les paramètres sélectionner pour l'affichage) le GPS peut présenter des données issues de la ROUTE (L'itinéraire prévu) ou des données issues de l'enregistrement en cours.

    Dans Land le fait de charger ou importer une trace n'a strictement aucune influence sur l'altitude des points. Clic droit sur la trace OUTIL/Calculer => pour copier les altitudes du CDEM dans les points de trace.

    Donc vérifier à quoi se rapportent les données visualisées ? A l'itinéraire prévu ou a celui qui s'enregistre ?

    Il faut éditer l'itinéraire prévu et s'assurer qu'il y a un paramètre altitude ; Clic droit sur la trace (itinéraire prévu) et liste de points.

    CDLT

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Leduc Bernard

    Bonsoir

    Merci pour vos réponses.

    Nos GPS sont sur barométrique et l’étalonnage a été fait  par la saisie manuelle de l'altitude. Effectivement je n'avais pas installé la carte CDEM du relief Espagne sur Land et nos 2 GPS. L'oubli est réparé et il n'y a plus qu'a attendre notre prochain séjour en Espagne

    CDLT

     

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonsoir,

     je n'avais installé la carte CDEM du relief Espagne sur Land et nos 2 GPS. L'oubli est réparé et il n'y a plus qu'a attendre notre prochain séjour en Espagne

    Un bon CDEM dans Land est primordial quand on construit la trace avec Land ou après l'importation car il faut recopier les altitudes du CDEM dans la trace importée.

    Dans le GPS, l'intérêt est limité, pour le calcul de dénivelé le GPS n'a pas vraiment besoin d'un CDEM, il faut juste qu'il  soit configuré en Altitude = Baro + GPS (c'est le mode le plus précis).

    Cdlt

     

     

     

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Lionel DUMOUTIER

    Bonjour

    Je suis perplexe car si l'altimètre des GPS est réglé sur barométrique seul ("baromètre manuel" dans les paramètres de l'altimètre du GPS et étalonnage via la saisie manuelle de l'altitude), une altitude devrait être enregistrée pour chaque point même en l'absence de carte CDEM.

    Cdlt

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Ah, de toute évidence tu n'a pas tout compris, ou c'est confus pour toi:

    - La fréquence ou cadence d'enregistrement est une chose,

    - La précision ou fiabilité de l'altitude en est une autre.

    • Un capteur barométrique est précis mais il dérive sur un temps long, et est sensible aux variations de la météo, ce qui justifie qu'il faut le recaler régulièrement en lui indiquant l'altitude exacte
    • L'altitude fournie par le GPS est peu précise, bruitée elle varie autour de l'altitude du Géoïde corrigée. Mais la variation moyenne GPS de l'altitude GPS sur un temps long est juste.
    • Le MNT (ou DTM) est l'altitude au niveau du sol, donc pour une traversée d'un pont,  viaduc  par exemple c'est sous le tablier. Ce sont des mailles de x m par x m, donc un moyennage pour la surface de la maille et surtout en montagne du fait de la précision du GPS ca va taper la maille d'a coté. 

    Aucune de ces solutions utilisée seule n'est parfaite. Mais mathématiquement un calcul dit d'hybridation permet d'exploiter les points fort de deux sources et d'éliminer les faiblesses.

    Ce calcul d'hybridation va par exemple calculer la variation d'altitude du GPS ou du MNT sur 30 minutes (Et ca sera juste) pour recaler automatiquement le capteur baro. C'est ce que font les GPS TwoNav et quasiment tous les GPS Modernes et Montres Sport modernes. 

    Ce calcul permet d'obtenir un dénivelé fiable, l'altitude sera enregistrée a la cadence qui est choisie pour l'enregistrement. Ca sera un peut plus précis en Baro + GPS car a Flanc d'une combe ça ne va pas taper au fond de la combe au au sommet du fait de l'imprécision du GPS  ou ca restera bien sur le tablier du pont.

    La cadence d'enregistrement c'est une autre problématique de réglage, surtout pour les randonneurs qui se déplace a basse vitesse, des que la vitesse augmente cette "faiblesse" disparaît. Randonneur en groupe la vitesse est de l'ordre de 3 km/h soit environ 1 m chaque seconde. La précision du GPS lorsque les conditions de réception sont parfaite c'est mieux que 4 m 95 fix sur 100. Donc notre randonneur qui se déplace a 1m/s peut avoir une erreur de 4 m chaque seconde sur sa position alors que tout est au vert.. En montagne a flanc d'une combe l'erreur va monter a 10 voir 20 m pour chaque mètre de progression  (Avec le MNT l'altitude sera celle de la tuile de 20m plus loin). 

    Comme il est impossible, sauf à maintenir toujours l'antenne du GPS en vue du ciel, de jouer sur la précision du GPS, il faut intervenir sur la cadence d'enregistrement en la ramenant à un enregistrement tous les 10 ou 15 m (pour un Randonneur) ce qui ramène l'influence de l'erreur de 4/1 à 4 /10 ou 4/15. 

    Cette explication "simpliste" permet d'illustrer (Vulgariser le principe) le phénomène, dans la réalité la distribution des erreurs étant gaussienne l'effet s'atténue en partie mais il en reste inévitablement. Pour une heure de rando à 3 km/h un enregistrement cadencé à la seconde c'est 3600 points, cadencé tous les 10 m c'est 300 points donc dans un cas l'enregistrement cumulera 3600 bribes de résidus de 4 m d'erreur  tous les 1 mètre de déplacement et dans l'autre cas 300 résidus de 4 mètres d'erreur tous les 10 ou 15 mètre de déplacement (Le taux de dilution n'est pas négligeable). 

    Donc la bonne pratique c'est :

    • Altitude = Baro + GPS (plus besoin de recaler manuellement l'altitude du capteur Baro du  GPS, c'est automatique toutes les  30 minutes et bien fait), le dénivelé sera précis.
    • Ajuster l'enregistrement à 1 tous les 10 ou 15 m pour la randonnée, 1 toutes les 3s pour le raid ou la course a moins de 10 Km/h,1 toutes les 2 secondes pour le Trail rapide (> 10 km/h) le VTT, et 1 toutes les secondes pour les vitesses > a 15/20 km/h.

    Le MNT dans le GPS, peut améliorer le premier recalage fait par le GPS. "PEUT" car en observant mon GPS je n'en vois plus l'effet sur le premier recalage automatique de l'altitude par le GPS (au moment du premier FIX) ce recalage "automatique" est correct (Plus besoin de recaler manuellement, ils ont dû intégrer une amélioration, quand ??). Exemple ce WE, je me suis déplacer de 200 km pour faire une activité, je n'avais pas le Bon MNT dans le GPS. L'altitude de départ, le point coté de la carte IGN est à 169 m, altitude de départ de ma trace 167 m, le recalage automatique a eu lieu et il s'est bien fait. 

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Je suis perplexe

    Nous aussi...

    Sépare les "constat" pour bien comprendre ou est l'erreur..

    Au cours d’un séjour en Espagne nous n’avions plus d’indication de l’altitude et du dénivelé au cours de nos sorties vtt sur nos GPS.

    Le GPS ne visualise pas l'altitude et le dénivelé... 

    - Si tu lui demande de visualiser les données de la trace enregistrée : C'est derrière toi le GPS enregistre de que tu fais donc ta position et derrière.

    - Si tu lui demande de visualiser les données de la trace prévue (Route ou Itinéraire que tu suit)  et qu'il n'y a rien de visualisé c'est qu'il n'y a pas d'altitude de renseignée sur cette trace. Et c'est facile a voir il suffit de l'ouvrir et de l'éditer.

    Quels sont les paramètres que tu visualise ?

    A notre retour en France tout est redevenu normal : altitude et dénivelé étaient de retour sans que j'intervienne

    Là ce n'est pas du temps réel, donc c'est la trace enregistrée par ton GPS => Donc il a bien tout enregistrer correctement.

    C'est confus dans ton rapport car tu semble vouloir insinuer que ca ne marche pas en Espagne et que ca fonctionne en France. 

    C'est probablement juste un problème de trace a suivre ou itinéraire mal préparé. 

    S'ils sont sur le GO Cloud met nous les liens on verra ou est le loup!

    Cdlt

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Lionel DUMOUTIER

    @Thierry,

    Il te faut lire les posts avant de produire une telle logorrhée n'apportant rien au problème de Bernard :

    Bernard n'a pas un souci de précision d'altitude, il n'a pas d'altitude !

    Ce n'est donc ni une question de fréquence ou de cadence d'enregistrement des points, ni un sujet de précision ou de fiabilité d'altitude (et je pense parfaitement différencier et comprendre ces notions)

    Or, selon les informations de Bernard, son altimètre est paramétré sur "barométrique" et il a procédé à un calibrage manuel de son réglage. Même si ce n'est pas ton choix, un tel réglage donne normalement une altitude. Cela nécessite certes des calibrages manuels réguliers pour tenir compte de la variation de pression barométrique au cours de la journée, mais cela fonctionne. Avant d'être des geeks maniaques d'une "précision millimétriques" de nos sorties, nous nous sommes longtemps contentés d'altimètres manuels qui ne fonctionnaient pas différemment.

    Je confirme donc les causes de ma perplexité évoquée supra : l'absence de cartes CDEM de relief ne me parait expliquer une absence de données altimétriques que dans le cas où l'altimètre est paramétré sur "Relief 3D (carte d'élévation)". 

     

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Lionel DUMOUTIER

    Thierry

    A lire ton dernier message, j'ai le sentiment que le précédent, auquel je répondais, concerne un autre post, d'où cette impression de "hors sujet" que j'ai ressenti.

    Les questions que tu poses dans ton dernier message sont pertinentes pour mieux cerner le problème de Bernard (je préparais les mêmes questions mais tu m'as devancé)

    A+

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Suite,

    Je confirme donc les causes de ma perplexité évoquée supra : l'absence de cartes CDEM de relief ne me parait expliquer une absence de données altimétriques que dans le cas où l'altimètre est paramétré sur "Relief 3D (carte d'élévation)". 

    Des éléments fournis par Bernard, j'en déduit qu'il a importé une trace, sans la recaler sur un CDEM avant de la charger dans le GPS. Donc il n'y avait aucune données d'altitudes dans le fichier de cette trace et le GPS n'avait rien a visualiser tout simplement. 

    Vu que le constat est qu'il n'y a pas d'altitude ni de dénivelé durant le parcourt et que tout est correct à la fin:

    - Le GPS à correctement enregistré les données de la trace 

    - Le GPS n'a pas visualisé .. durant le parcourt, car il n'avait rien a visualiser, la trace suivie ne contenait aucune données d'altitudes.

     une altitude devrait être enregistrée pour chaque point même en l'absence de carte CDEM.

    A  priori ce fût le cas la question ne se pose pas

    A notre retour en France tout est redevenu normal : altitude et dénivelé étaient de retour sans que j'intervienne

    De toute façon c'est assez facile à voir, au retour, car il suffit d'éditer les traces (prévue et réalisée) en faisant tout simplement un "Voir la liste des points".

    Vu qu'il fait du VTT, recaler le Baro Manuellement à VTT, ne doit pas être très pratique, alors que "la machine" le fait très bien, voir mieux, il m'a semblé utile de le préciser, afin de fournir quelques éléments qui lui permettront d'avoir une trace parfaite pour sa prochaine sortie. 

    De plus ce temps de pause (nécessaire aux recalages) va rajouter un petit plat de nouilles sur la trace qu'il faudra ôter au retour ou ca vient accroitre un peu la distance parcourue.

    Pour le reste ceux qui préfère recaler manuellement je n'y vois aucune objection, j'explique juste le fonctionnement optimal. 

     Avant .... nous nous sommes longtemps contentés d'altimètres manuels qui ne fonctionnaient pas différemment.

    Ah, le sempiternel avant c'était mieux...  et les geek... et ... : Il y avait aussi les calèches et maintenant on va devoir passer a l'électrique, comme quoi les habitudes ca finit par bouger;

    Cdlt

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Bonsoir,

    "Ajuster l'enregistrement à 1 tous les 10 ou 15 m pour la randonnée"

    Pas d'accord, du tout ! Il ne faut pas que les considérations concernant l'altimétrie conduisent à enregistrer une trace approximative. Avec un seuil à 10m ou 15m, la trace va couper les virages, en montagne, elle va louper deux lacets sur trois dans une montée de col, etc.

    En ce qui me concerne, j'ai deux politiques, selon l'usage :

    - je veux une trace qui soit globalement de bonne qualité dès l'enregistrement, je règle à un seuil de 3m. (je corrige quand même par la suite des points aberrants et manifestement hors parcours) ;

    - je veux pouvoir postraiter ma trace avec le maximum de latitude : j'enregistre avec un seuil de 1sec.

    Mais 15m en randonnée, vraiment pas, non.

    Cdlt,

    PS : ceci dit, ma vitesse moyenne en mouvement, c'est plus proche de 4,2/4,6 km/h (2,2/2,5km/h en montagne).

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonsoir,

    Il y a les experts, certains disent les GEEK, qui s'accommodent tes bien  des "faiblesses" de principe, qu'ils connaissent bien et ils maitrisent les astuces ainsi que les outils spécifiques pour aplanir voir effacer les "erreurs" et il y a le "quidam Lambda" qui se "bornera" à utiliser, ce qui est le mode d'emploi "normal". 

    J'estime qu'il est de l'objectif d'un forum de ce genre,  de donner les moyens a tous de tirer le meilleur partit de leur matos.

    Tous ne mettrons pas en œuvre les commandes en ligne du GDAL pour effacer les hésitations de leur trace..  Paramétrer un enregistrement à 10 ou 15 m ne va pas drastiquement couper les épingles, mais ca gommera une bonne partie du bruit qui rends la trace de plus en plus hésitante quand la vitesse se réduit.

    Cdlt  

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Bonsoir,

    Je persiste ! Pour un randonneur, l'optimum est un seuil de 3m.

    Pour un randonneur, ça donnerait quoi un enregistrement de trace tous les 15m sur ce sentier, à part une quasi ligne droite ? (il y a entre 5m et 10m d'un virage à l'autre).

    Pour le VTT, je ne dis rien, je ne parle que de ce que je connais et je pratique.

    Ceci dit, avec un seuil à 15m, ça explique peut-être certains tracés totalement folkloriques sur OSM...

    Cdlt,

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Une image comme ça sans trace sans référence de distance..

    Et bien montre nous par exemple une trace brute (sans post traitements) issue d'un enregistrement fait a basse vitesse (randonneur) sur cet itinéraire enregistrée a 3", je demande à voir. On peut y superposé un enregistrement tous les 10 / 15 m ca ne va pas changer la face du monde.

    Un exemple, la trace sur la carte OSM et la photo aérienne, les points sont espacées de 10 / 15 m.

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Lionel DUMOUTIER

    @Thierry,

    « Ah, le sempiternel avant c'était mieux...  et les geek... et ... »

    ET…, tu as à l’évidence un problème de compréhension du sens des phrases.

    Ainsi, ma phrase

    • Avant d'être des geeks maniaques d'une "précision millimétriques" de nos sorties, nous nous sommes longtemps contentés d'altimètres manuels qui ne fonctionnaient pas différemment.

    peut aussi s’écrire

    • Nous (Donc moi inclus, qui n'utilise plus depuis longtemps le mode baromètre seul), fans de progrès technologiques (c’est-à-dire des geeks), sommes extrêmement attentifs (quasi-maniaques, quoi) à une très haute précision (millimétrique, c’est précis, non ?) de nos sorties et pourtant nous avons longtemps utilisé des altimètres manuels (sans électronique, quelle horreur) qui, malgré leurs contraintes, fonctionnaient correctement en mode barométrique manuel (mode toujours proposé sur nos GPS modernes, au moins Twonav n’est pas sectaire).

    Tu remarqueras que les deux rédactions disent la même chose, et avec un minimum d’attention qu’il est nullement question d’un « sempiternel avant, c’était mieux »

    Je sors du post, lassé de tes écrits doctrinaires qui n’apportent rien à l’auteur du fil sauf à asséner TA vérité.

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Lionel DUMOUTIER

    @Bernard Leduc,

    Je suis confus et désolé des dérives apportées à votre fil, mais suis néanmoins content que ma 1ère réponse vous ait suscité une piste de réponse à votre problème.

    Bonne journée et beaucoup de plaisir en Espagne

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonjour,

    Cette image permet de relativiser la problématique..

    En rouge autour de l'épingle le cercle fait 4 m de rayon, c'est a dire que quand tout va bien le GPS vous plote dans cette pastille 95 fois sur 100, grosso modo le randonneur va mettre entre 6 et 12 secondes aux vitesses indiquées ci dessus pour traverser une pastille (2 à 4 fix échantillonnés a 3" éparpillés dans la pastille)  en gros un fix par pastille pour un intervalle de 10 m (et moins éparpillé..). 

    Le Trait vert fait 10 m

     

    Cdlt

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Je crois que Lionel, n'a toujours pas compris que le problème constaté vient de l'absence de données d'altitude sur la trace importée.

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Bonjour,

    Ici, on donne un avis, chercher à convaincre tout le monde n'est pas plus réaliste que dans la vraie vie pour n'importe quel sujet....
    Chacun utilisera son appareil comme il l'entend, et c'est bien comme cela !

    En temps que randonneur depuis longtemps, et par constat et empirisme, je maintiens que (pour mon usage), un seuil d'enregistrement à 3m en profil randonnée est le réglage optimum.

    En randonnée, un seuil basé sur le temps n'est pas en général adéquat, car la vitesse instantanée est tout sauf constante (sauf un seuil à 1sec, qui n'est pas un seuil, mais un enregistrement à la fréquence du récepteur, et donc conserve l'intégralité des données disponibles).

    Concernant le réglage par seuil de distance, il faut faire très attention à ce que cela signifie : il s'agit de la distance rectiligne entre un point et le précédent, pas la distance parcourue ! Sur un parcours très sinueux, la distance parcourue est en général supérieure à cette distance linéaire. C'est pourquoi j'estime et considère qu'un seuil à 15m est absolument excessif si on veut un enregistrement qui reflète correctement le parcours effectué. Et si on tourne en rond pendant une heure dans un cercle de 10m, on enregistre plus rien (sauf les points erratiques dus à l'erreur de position supérieure à 15m).

    Concernant l'exemple (orthophoto ci-dessus), non, je ne peux pas faire le test sur le terrain en ce moment, c'est encore sous la neige... ;-)
    Mais on peut simuler. Voici ce qu'une simulation donnerait (étant entendu que les conditions initiales, point de départ en particulier, peuvent modifier l'aspect de la trace obtenue, mais le constat général restera inchangé) :

    En vert, le parcours théorique (le sentier quoi).
    En bleu, le même parcours, avec une largeur de 4m, symbolisant l'erreur de positionnement à 95% citée par Thierry.
    En rouge, ce que donnerait un enregistrement avec un seuil à 15m (les segments font 15m de long).
    Je pense que c'est assez parlant, et démontre comment un tel seuil "simplifie" la trace à l'excès en coupant les lacets.

    Cordialement,

    0
    Comment actions Permalink
  • Buenas tardes. Yo llevo experimentando dos semanas el mismo problema, en un Adventura2. Sin haber cambiado (conscientemente, al menos, por supuesto) el mismo problema. Aunque, hasta hace dos semanas, la altitud y los desniveles se me registraban perfectamente. Voy a repasar la configuración del GPS, procurando entender lo mejor posible las aportaciones realizadas hasta ahora.

    De todas formas, me voy a arriesgar con una sugerencia que quizá sea ridícula: ¿es posible que el problema tenga relación con las actualizaciones realizadas las últimas semanas?. Os lo comento, para sugerir que se revise si el problema pudo venir por este lado. Lo digo porque, si lo entendí bien, la actualización 5.5.3. se lanzó para corregir un error provocado por la actualización anterior.

    Gracias

    0
    Comment actions Permalink
  • Una errata en mi mensaje anterior: cuando digo "Sin haber cambiado (conscientemente, al menos, por supuesto) el mismo problema", quise decir "Sin haber cambiado (conscientemente, al menos, por supuesto) la configuración del GPS".

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Buenas noches,

    Hello

    • Tener el mismo problema para mi no significa nada..
    • ¿Cuál es el mismo problema?

    Lo que se señala en este sujeto al inicio es falta de información de altura y elevación durante la salida, a la vuelta dice (la persona que está en el origen del poste) que se ha registrado la información de altitud.

    Durante la salida el GPS puede visualizar tanto la información del track a seguir como las registradas.

    A priori, según el autor (no el alborotador que no entendió nada) no había informado la información de altitud de la pista a seguir. En consecuencia, era normal no ver nada si los datos mostrados son los de la pista a seguir.

    Entonces, ¿cuál es tu preocupación? ¿puedes describirlo?

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Buenos días. Responder a un mensaje respetuoso, con una impertinencia (cito literal: "Tener el mismo problema para mi no significa nada..; ¿Cuál es el mismo problema?") no creo que sea correcto. Pedirme que me explique mejor, se puede decir de maneras más correctas.

    De todas formas, me explico mejor para que lo entiendan todos aquellos que no son Albert Einstein: el problema que yo tengo desde hace dos semanas es el que indica el autor de inicio: "falta de información de altura y elevación durante la salida". O, como dice el título del hilo: "Pas d'indication de l'altitude et du dénivelé sur nos GPS en Espagne". Es decir, inicio en mi GPS una actividad libre, no coge la altitud del punto de inicio, y al finalizar la actividad, el desnivel acumulado es 0.

    ¿Así queda más claro?.

    Gracias. 

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

     

    Ya que es "demasiado" pedirte que especifiques tu problema, que es diferente al del tema inicial. Le sugiero que se ponga en contacto con el servicio postventa, es su trabajo responderle. Para otros usuarios, depende de ellos.

    Firmado: Albert Einstein

     

    0
    Comment actions Permalink

Please sign in to leave a comment.