13 GPS Cross : mon GPS surestime la distance parcourue

Comments

34 comments

  • Avatar
    Thierry BARBE

    Bonjour,

    Il faudrait voir les traces enregistrées avec chaque dispositif, éventuellement les dénivelés.

    Si c'est de la rando pédestre 2km/h est peut être un peu élevé comme vitesse minimum pour accumuler.

    Vous n'obtenez que des chiffres entiers comme distance ? parce que si c'est 12,4 vs 12,8 c'est déjà moins significatif.

     

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Jacques MENARD

    J'ai comparé les 3 traces simultanées, elles se superposent parfaitement.
    Par contre la trace du GPS Cross est constituée de beaucoup plus de points de traces que celles de Visorando et Twonav (sur Smartphone)
    vitesse 2km/h un peu élevée : pour moi dans ce cas la distance devrait au contraire être plus faible et non pas plus élevée

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry BARBE

    la remarque sur la vitesse était une remarque générale et n'a pas forcément un lien direct, ça dépend du type de rando pratiquée (s'il y a des passages techniques où on met les mains on est facilement à moins de 2 km/h).

    Sur VR et Twonav smartphone, quelle est l'intervalle de distance ?

    Si les 3 traces paraissent se superposer, ça serait quand même intéressant de les voir.

     

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Jacques MENARD

    merci Thierry pour ton aide
    c'est vrai que 2 km/h c'est élevé, mais quand je descends cette vitesse, j'ai l'impression que le phénomène s'aggrave
    Il s'agit bien sur de randonnée pédestre (je n'avais pas spécifié)
    avant je possédais un SPORTIVA et je n'avais pas de telle différence entre la trace construite sur LAND et la trace effectuée sur le terrain
    je cherche donc le moyen de corriger ce problème

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonjour,

    C'est simplement la conséquence visuelle de l'échantillonnage qui sera toujours plus proche du trajet réel lorsqu'il est issu du GPS que s'il est dessiné 

    Premier élément :

    Imagine un circuit en forme de cercle sur 360°.. Ont va raisonner sur ce "cas particulier"..

    - Tu construit ta trace sur un écran imagions que tu mette des points tous les 10° soit 360/10 = 36 points, le logiciel va t'indiquer une distance qui correspond a des segments qui se rejoignent il y en aura 37.. 

    - Maintenant  considérons que c'est un GPS qui enregistre, tu la configuré pour enregistrer un point tous les 20 m donc 20 / 2piR dans le cas du "confinement" avec un R a 10 Km c'est environ 62 000 / 20 soit 3100 points

    Les 3100 points par définition vont  plus "coller" à la circonférence.. La distance enregistrée par le GPS sera plus importante que celle estimée lorsque tu dessine ta trace, quelque soit le logiciel. Sauf si tu met 3100 points?

    Second élément:

    Tu randonne, par définition la vitesse en randonnée est "lente" et la réception GPS souvent perturbée par la proximité du sol. (Masques, canopée, Multitrajets, etc..)

    La vitesse que l'on peut prendre en référence en randonnée pédestre c'est 1 m/s (3,6 km/h) quand ont analyse la trace d'un groupe en randonnée c'est moins, pour un bon randonneur c'est plus. Cela dit l'erreur de localisation du GPS (lorsque toutes les conditions sont réunies pour que ça soit parfait) c'est 4,31 m a 90% (Voir l'étude publiée a cet effet)? Par conséquent, le GPS faisant ses FIX a 1 Hz (1 fois par seconde) au pire alors que tout est parfait il peut y avoir + 4,31 m sur votre FIX instant T et - 4,31 m sur le Fix du temps t-1 soit 8 m donc une erreur de 8 m/s . C'est un exemple théorique pour illustrer la réflexion, dans la réalité la distribution des erreurs étant gaussienne la probabilité de  cet exemple est nulle, mais il permet de comprendre le principe. Donc chaque seconde votre position quand tout va bien peut être surestimée ou sous estimée (C'était vrai avec le Sportiva..et pour tous les GPS). En randonnée la probabilité d'étre dans les conditions de cette "performance" de 4,31 m 90 fois sur 100 est réduite, il suffit de consulter la page GPS pour lire la précision.

    Enregistrer avec un pas de 20 m c'est bien pour la randonnée, fixer un seuil de vitesse minimale entre 2 et 3 Km/h c'est un bon choix plus bas vous allez accumuler plus de bruit de mesure.

    En conclusion celui qui enregistre sa trace a 1 hz (1s) et qui est LENT peut accumuler 3600  fois une erreur de position importante  4.31 m /s pour une vitesse réelle de 1 m/s soit 400% (donc il faut réduire la cadence d'enregistrement. A vélo la vitesse de référence passe a 5 m/s (20 km/h) 77%.. 

    Troisième point, dans votre logiciel de tracé quel relief ? Est-il Précis? Imaginons que votre trace passe par une butte de 100 m de haut. Le GPS va enregistrer la trace en collant au relief, soit en passant sur la butte. Selon ce que votre logiciel connait du relief, il passe dans la butte. Exemple le Viaduc de Millau (pour citer un exemple parlant) avec votre GPS (Altutude = Baro + GPS ) votre trace reste sur le tablier du viaduc. Si vous avez un BON MNT dans le logiciel Land (par exemple) pour les autres c'est forcement "pas top" vu les sources actuelles, donc Land dans le plan Vertical vous fera descendre plus ou moins près du terrain réel (selon le MNT) dans la vallée. Ca se verra sur l'altitude et sur la distance.

    Avec votre CROSS, au retour faites supprimer les points de début et de fin a vitesse nulle, régler altitude = Baro + GPS et vous aurez une distance et une altitude fiable. C'est le CROSS la référence pas l'inverse!

    En ce qui concerne la comparaison avec le Sportiva, j'en ai un et l'ai ressortît deux fois pour faire de la non régression. Mon avis est le suivant, c'est un très bon GPS, les différences que vous citez sont les mêmes. Le CROSS est plus précis et cette nouvelle génération de GPS rend l'analyse plus facile.

    Pour approfondir la question:

    1. Ce blog très bien fait  :https://www.montre-cardio-gps.fr/les-7-erreurs-que-fait-regulierement-votre-montre-gps/
    2. Ces tutos

    Bien cordialement

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Ce que tu peut faire:

    • Ouvre l'appli WeTransfert (Gratuit)
    • Charge y ta trace le fichier origine issu de ton CROSS
    • Et tu met le lien ici

    Souvent "Les randonneurs" ont sur la trace de leur trajet des "patés", c'est a dire une accumulation de points lors des pauses (arrêts). 

    Si le GPS reste au même endroit 10 minutes, et que la vitesse qui talonne l'enregistrement est trop basse, le GPS va enregistrer un déplacement durant la pause. Prenons l'exemple de la trace enregistrée a 1 hz (10 minutes c'est 60x 10 = 600 points, si cette pause a lieu dans un endroit ou la précision est de 8 m vous aurez potentiellement 600  x 8 = 4800 m de trop en distance (Moins grâce a Gauss, mais l'exemple est simpliste pour facilite la compréhension) donc vous aurez un surplus de distance non négligeable (Ca s'efface bien en montant votre seuil de vitesse vers 3 km/h).

    Dans le Sportiva, la puce GPS (Chipset) était dotée d'un mode navigation statique propre, ont pouvais paramétrer le seuil de vitesse a deux endroits. Ce n'est plus le cas sur les nouveau chipset . Mettez 2 ou 2,5 Km/h ca va supprimer tous vos pâtés et la trace ne sera pas altérée. J'ai fait des essais avec 5 km/h et ca fonctionne très bien.

    L'explication se situe probablement sur le paramètre vitesse utiliser en interne.. La vitesse publiée est de toute évidence D/t (Dérivée de la distance) mais le GPS Track les satellites en 4 D (L,G, Z, et V) et ce V est une vitesse doppler très fiable. Si le seuil de vitesse est envoyé au Chipset il est probable que ca soit ce paramètre qui est utilisé. Faites une rando avec un seuil a 4 km/h et observez le résultat.

    CDLT

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Jacques MENARD

    à Thierry CHARLÈS : un grand MERCI pour ces explications précises et complètes
    une précision, je n'ai pas observé ces phénomènes sur une seule randonnée, mais sur plusieurs.
    en conclusion, je me dis donc comme tu le précises (je me permets de te tutoyer, j'ai 73 ans) que :
    C'est le CROSS la référence pas l'inverse!
    reste à moi de continuer à m'informer en consultant les différents tuto que tu cites au-dessus

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonsoir,

    Tu peux me tutoyer sans soucis. N'hésite pas à monter progressivement le seuil de la vitesse vers 5 km/h et fais des enregistrements pour prendre en main ton GPS. Te L'approprier, normalement tu ne dois plus voir de "pâtés" lors des pauses (Moi en tout cas je n'en vois pas sur mes traces)  que tu peut pour ces phases de réglages faire en fond de vallée sous les arbres (Cas le plus défavorable)

    CDLT

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Bonjour,

    J'espère que je ne vais pas m'attirer des foudres, mais il arrive qu'on puisse interpréter certaines choses comme plus grandes que la réalité. Les intuitions "naturelles" peuvent être trompeuses. Mais bon, les maths, c'est ludique non ?

    <<Imagine un circuit en forme de cercle sur 360°.. Ont va raisonner sur ce "cas particulier"..
    - Tu construit ta trace sur un écran imagions que tu mette des points tous les 10° soit 360/10 = 36 points, le logiciel va t'indiquer une distance qui correspond a des segments qui se rejoignent il y en aura 37.. >>

    D'abord un point de détail, c'est le coup des arbres et des intervalles, sauf que si les arbres sont sur un cercles, les deux points extrêmes se confondent... donc, 36 points donnent 36 segments, pas 37.

    <<- Maintenant  considérons que c'est un GPS qui enregistre, tu la configuré pour enregistrer un point tous les 20 m donc 20 / 2piR dans le cas du "confinement" avec un R a 10 Km c'est environ 62 000 / 20 soit 3100 points. Les 3100 points par définition vont  plus "coller" à la circonférence.. La distance enregistrée par le GPS sera plus importante que celle estimée lorsque tu dessine ta trace, quelque soit le logiciel. Sauf si tu met 3100 points?>>

    Bon, donc là, on va devoir calculer en fait la longueur de l'hypoténuse d'un triangle quelconque. C'est le théorème de Al-Kashi, qui dit en gros :

    <<
    Soit un triangle quelconque, dont les trois sommets sont A,B et C. Les longueurs des segments opposés aux sommets sont notées a,b et c, et les angles respectifs des sommets A,B,C notés 𝛼, 𝛽 et 𝛾.

    On a alors les relations suivantes :

    a² = b² + c² - 2bc * cos(𝛼)
    b² = a² + c² - 2ac * cos(𝛽)
    c² = a² + b² - 2ab * cos(𝛾)
    >>

    Avec (par exemple) la connaissance de deux cotés et un angle, on peut déduire le reste (système trivial de trois équations à trois inconnues).

    Ici, nous avons b=c=R (R étant le rayon, fixé à 10 km), et l'angle 𝛼=10°.

    Le calcul nous donne pour la longueur du segment une valeur de a=1,74 km.
    Donc, la somme approximative de la périphérie de ce cercle due au tracé imprécis = 36*1,74 = 62,64 km

    Plus simple est le calcul de la circonférence (2*Pi*R) : 2*10*3,14 = 62,83 km

    La différence entre la tracé "imparfait", et la périphérie exacte est donc de 0,19 km, soit environ une erreur de 0,25%.

    Ce taux d'erreur on le comprend, n'est absolument pas de nature dans cet exemple à expliquer et démontrer la différence de près de 10% en excès que constate Jacques.

    Bon... développer plus va faire un post bien trop long, on peut résumer en disant que, en règle générale, les relevés sur le terrain sont trop optimistes par rapport à la réalité, pour la raison principale que le relevé est erratique, et cela à cause des cumuls d'imprécisions de positionnements, eux même dans nos appareils grand publics majoritairement dus au phénomène de "multipath" (trajets multiples).

    Le raisonnement de Thierry est exact concernant l'influence des trajets erratiques, et si l'image qu'il en donne (cercle approximatif) permet de se faire une idée visuelle de la chose, l'erreur ne provient pas de ce que le tracé fait sur carte serait forcément imparfait. Mais plutôt de ce que, si au premier ordre le tracé peut être considéré comme "parfait" s'il a été fait avec soin, le différentiel est du aux erreurs de positionnement, et cela produit obligatoirement une distance cumulée en excès.

    Faire très attention également entre la distance projetée, et réelle : les deux sont très proches en terrain non alpiniste, mais s'il y a des erreurs d'altitudes, la distance réelle peut être très surestimée (et donc en particulier, si on utilise les altitudes "GPS" et non barométriques ou Modèle Numériqe de Terrain).

    Pour faire converger les tracés fait sur carte et les traces enregistrées, il faut:
    - avec un logiciel (Land par exemple) nettoyer la trace de ses points aberrants (les "perruques" en particulier), puis
    - faire un "lissage" (une simplification) de celle-ci avec un logiciel sachant le faire. Land le permet dans une certaine mesure, mais qui personnellement me semble très (trop) agressive (elle coupe les virage serré, ça donne une trace ensuite pas très satisfaisante.

    Une fois cela fait, vous verrez que la distance cumulée diminue.

    L'algorithme de Dougla-Peucker donne d'excellents résultats (pas présent dans Land, mais possible par exemple avec RouteConverter).
    Douglas-Peucker travaille sur les longueurs de segments, il y a aussi la méthode de Visvalinguam qui elle considère les surfaces, et qui, sur des traces de randonnées pédestres m'a semblé donner de meilleurs résultats encore.
    Ces deux algorithmes sont utilisables dans QGIS pour ceux qui pratiquent ce logiciel.
    A noter que ces deux algorithmes (récursifs) ne sont pas possibles en temps réel dans un GPS, il faut l'ensemble des points pour les appliquer, on ne peut pas au fur et à mesure du relevé. En fait, on pourrait imaginer, mais à la condition de traiter tous les points chaque fois qu'on en a un de plus et en permanence... donc, calculs lourds et énergivores incompatibles. Un calculateur dédié, dans un avion je veux  bien, en rando, c'est limite... C'est dommage, sinon, on pourrait sortir une trace "propre", et surtout avec des cumuls plus proches de la réalité. directement du GPS...

    Cordialement,

    PS : tiens, dans la même veine des petites curiosités mathématiques qui peuvent aller à l'encontre du pressentiment : prenez une corde qui fait le tour de la Terre. On fait l'approximation que la circonférence de la Terre est de 40.000 km. On a pris soin d'avoir une corde plus longue que nécessaire, et on soulève l'ensemble de 1 mètre au dessus du niveau du sol (on a plein de monde pour faire la manip). C'est énorme ! on voit bien que il va falloir une corde bien plus longue pour y arriver !

    Ben non... si R est le rayon de la Terre, la longueur de la corde posée au sol est de 2*Pi*R.
    Quand on la soulève de 1m, le rayon devient R+1m, la longueur résultante est donc de 2*Pi*(R+1), soit une différence de ... 6,28 mètres sur 40.000 km... 😁

    Cet exemple amusant n'est pas très éloigné de l'erreur d'interprétation avec le tracé en cercle imparfait.

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Ooops... erreur de frappe  : pas dans le calcul, mais dans la formulation, je voulais écrire "si R est le rayon..." et non pas "si R est le diamètre..." (et d'ailleurs, faudrait être vicieux pour symboliser "R" pour un diamètre...).

    Je corrige dans l'énoncé.

    Merci pour la remarque (et merci aussi parce que ça prouve que tu m'as lu jusqu'au bout malgré la longueur, peut-être lassante, de l'exposé !)

    0
    Comment actions Permalink
  • Le "coup de la corde", je connaissais mais pas sous cette forme.

    De mémoire....

    Une corde fait le tour de la terre. Si on l'allonge d'un mètre, à quelle hauteur sera-t-elle du sol ?

    La réponse devrait avoisiner les 15 cms. Mais je ne me rappelles plus quelle longueur de circonférence a été prise: valeur réelle ou arrondie à 40 000 kms...

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Oui, on peut aussi formuler comme cela à l'inverse.

    Dans ce cas, la circonférence C=2*Pi*R devient C'=2*Pi*R'=C+1.
    Donc, R'=2*Pi/(C+1)=(environ) 15 cm.

    L'avantage (à supposer qu'il y ai un avantage) dans ma formulation est qu'on peut demander à l'auditeur de faire le compte selon son impression, ou simplement dire, "c'est énorme", alors que en fait, le diamètre de la Terre importe peu ! Ça serait pareil avec une balle de tennis, Jupiter ou le tour de la galaxie.

    Cordialement,

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonsoir,

    @ Jacques ne te sent pas obligé de sortir ni la règle à calcul ni les tables trigo ni  de mettre en application le  "théorème de Al-Kashi"  ni le fameux  "algorithme de Dougla-Peucker" (celui là c'est comme la chloroquine du célèbre professeur il guérit de tout  et on y  a droit régulièrement) pour exploiter les données de ton GPS, profite (comme moi)  pleinement de tes sorties.

    Reste bien avec tes 20m d'échantillonnages et monte le seuil de vitesse progressivement pour constater l'effet positif. Lorsque les pâtés sur tes traces aurons disparut tu pourra tenter de descendre l'échantillonnage à 15 m. 

     Pour avoir des altitudes correctes je te propose de charger ce fichier que nous sommes nombreux à l'utiliser (même s'il y a plusieurs sources de compilation) et de remplacer le fichier *.cdem France par celui téléchargé qui est plus précis. Si tu souhaite un département en fichier d'altitude encore plus précis n'hésite pas fais signe.

    Cordialement

    Thierry

       

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    @ Bernard "Ce taux d'erreur on le comprend, n'est absolument pas de nature dans cet exemple à expliquer et démontrer la différence de près de 10% en excès que constate Jacques."

    C'est petit et de toute évidence ca s'apparente plus à une volonté manifeste de mettre de l'huile sur le feu ou de nuire que de procurer de l'aide , j'ai listé trois items sans attribuer les 10% a l'un de ces items : Le nombre de point du tracé (l'exemple du cercle est là pour illustrer ce propos car il est parlant), l'effet de l'imprécision du GPS qui se manifeste de manière plus importante plus la vitesse est faible, et l'effet de la prise en compte de l'altitude.

    Je pense que Jacques avait bien compris le principe.

    Ont ne va pas tous demander à Dougla-Peucker de venir nettoyer nos traces au retour!

    Pour info supprimer les points aberrants n'ôte pas les pâtés, ca n'ôte que les erreurs informatiques d'enregistrement.

    Cordialement

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    "L'avantage (à supposer qu'il y ai un avantage) dans ma formulation est qu'on peut demander à l'auditeur de faire le compte selon son impression, ou simplement dire, "c'est énorme", alors que en fait, le diamètre de la Terre importe peu ! Ça serait pareil avec une balle de tennis, Jupiter ou le tour de la galaxie."

    Mr Perrot si prompt a dégainer sur le hors sujet n'en ferait-il pas dans ce cas? 

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonjour,

    Vu que l'exemple du cercle a "choqué" notre prof de maths le célèbre professeur "Dougla_Al-Kashi"  et que probablement que la démonstration mathématique a du en gavé plus d'un, reprenons sur deux cas concrets.

    Jacques nous écrit ceci :

    je construis une trace sur LAND de 10 kms.. le GPS m'indique 10,9 Kms soit 900 mètres de plus...
    - Visorando...indique 12 kms
    - Twonav ...'indique 12 kms
    - mon GPS Cross .. indique 13 kms.....

    Avez-vous une idée de ce qui m'arrive ?

    Réponse OUI 

    La différence est réparties sur quatre postes principaux d'erreur:

    1. - L'exactitude du tracé dans le plan Horizontal,
    2. - L'exactitude du trace dans le plan vertical,
    3. - L'effet de l'imprécision du GPS,
    4. - L'effet du seuil de vitesse (Déplacement fictif à l'arrêt).

    Pour "matérialiser" les effets de l'exactitude, qui se compense ou s'atténue en augmentant le nombre de points de trace afin de collé au mieux aux courbes dans le plan horizontal et vertical:

    Une trace type randonnée (Randonneur) de 6 km +/- est tracée dans le flan d'un plateau elle a une forme ovoïde:

    Le nombre minimal de point (Qté suffisante pour suivre la trace) du tracé dans Land c'est 16 points, elle fait 5700 m.

    Si j'augmente le nombre de points de trace à 57 pour coller mieux aux courbure la distance passe a 5960 (Environ 5% d'écart) avec la prise en compte de l'altitude la trace passe a 6002 m (5,3%). 

    Si ce parcourt est "routé" il passe a 6005 m ou 6009 m pour 197 ou 203 points de trace selon le routeur.

    Autre exemple une trace cette foi de 45 / 50 km avec dans les 3 cas une prise en compte correcte de l'altitude :

    - 124 points => 45260 m (Traçage Land) 

    - 1535 points => 47600 m (Routage externe a Land) 

    -  2765 points => 47450m (GPS)

    Ce qui doit faire si je ne m'abuse un écart de près de 5%.

    L'effet de l'imprécision du GPS est inclus dans ces 5%, c'est la somme du biais résiduel de l'imprécision sur 2765 mesures. Sur cette sortie les extrêmes c'est 2 / 10 m et globalement la précision est  dans la fourchette 3 à 5m.

    Il n'y a aucun "Paté" le seuil minimal de vitesse est correctement défini. Si ont imagine une pause de 10 minutes sous les arbres avec un talon de vitesse bas, la trace comporterai 150 points de plus dispersés de 8 à 10 m autour du point de pause soit de l'ordre de 150 x 6 m  = 900 m de plus, soit 2% de plus.

    C'est ainsi que l'écart de 900 m constaté par Jacques s'explique.

    - En talonnant correctement la vitesse "on" élimine le déplacement fictif à l'arrêt, qui peut prendre des proportions très importante selon les temps de pauses et les lieux de pause,

    - En paramétrant correctement l'échantillonnage de la trace "On" réduit (Surtout a très basse vitesse soit en randonnée) la prise en compte de l'erreur de mesure du GPS,

    Ces deux paramétrages vont améliorer significativement l'exactitude de la trace relevée par le GPS sans recourir aux mathématiques.

    - En augmentant le nombre de points de la trace, et en intégrant a Land une bonne carte des altitudes, la trace prévisionnelle issue de Land (Celles routées ailleurs il faut les passer par Land pour corriger les altitudes) va converger vers celle qui sera enregistrée par le GPS. Il restera toujours un écart de l'ordre de 5% max.

    Cordialement

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Jacques MENARD

    Merci à Thierry CHARLÈS pour ses explications plus abordables.
    je viens de télécharger le fichier "Mnt_France_HR_Sony_25m.cdem" et je vais l'exploiter pour voir si cela améliore les choses.
    Petite précision : les traces issues de mon Cross ne contiennent pas de "patés" qui pourraient bien sur augmenter la distance. Ceci s'explique d'ailleurs par ma vitesse minimum mouvement : 2km/h.
    je reprécise qu'avec mon Sportiva je n'avais pas cet écart de distance entre le tracé LAND et la trace effectuée.
    Je me pose quand même la question si mon "CROSS" ne sortirait pas de l'usine avec ce défaut.

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    bonjour,

    Suite, ça c'est facile a voir.

    Tu va faire un Rapport d'état avec ton CROSS (Configuration/système/...) puis tu récupère avec ton PC / Cordon USB le fichier c'est un *.zip dans le GPS.

    Sur internet tu cherche WeTransfert puis tu met dedans le rapport d'état et le fichier enregistré par ton GPS que tu incrimine.

    Tu copie le lien et tu le place ici. 

    Je récupère ces fichiers et je te dirais si ça ne va pas.

    cdlt

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Bonjour,

    ne contiennent pas de "patés"

    Avez-vous très fortement grossi votre tracé (zoom +++++++...) et suivi minutieusement tout le parcours avec Land ? Si vous restez en zoom "normal" les pâtés sont peu visibles. Vous allez toujours tout droit, jamais une pause, jamais un demi-tour sur quelques mètres pour revoir quelque chose, jamais d'erreur de parcours, ... ?

    Entre votre Sportiva et votre Cross, les réglages par défaut ont pu changés. Pour comparer, il faut les mêmes réglages et même système pour les altitudes. (idem pour comparer d'autres sources).

    Pardonnez-moi si je "laboure des terres que vous avez déjà semées"

    Un utilisateur

    Cordialement

    Laurent

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Jacques MENARD

    J'ai l'impression que mes 2 messages d'aujourd'hui destinés à Thierry CHARLÈS donnant des adresses wetransfer n'apparaissent qu'épisodiquement
    j'attends un peu  pour éventuellement les re-poster

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Jacques MENARD

    à Thierry CHARLÈS

    gros souci pour insérer les liens wetransfer
    je réessaye donc

    1er lien donnant les 2 fichiers demandés

    https://wetransfer.com/downloads/a79abeac14ef397fd1a6b06b1f16552520210617090005/aa702e4c12d9d392fcb176723c8f1b6920210617090005/ce2b8f  

    2ème lien

    lien de la trace construite sur LAND qui donne 9,24 kms
    alors que la trace de CROSS donne 10,03

    https://wetransfer.com/downloads/0b10975bd9e6aa295f2f627caf26f8aa20210617091252/9723c2dcf60570bc5f5c5bd26fca008d20210617091252/eb8340 

    en espérant que ce coup ci ça marche

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonsoir,

    Quand la fenêtre WeTransfert est ouverte sur ton PC a gauche vers le bas il y a une petite fenêtre 

    Tu clic sur ajouter fichier et tu vas le chercher là ou il est dans ton PC, pour le premier et tu recommence pour le second. 

    Ensuite tu fais obtenir un lien, WeTransfert charge les fichier une fois que c'est fait tu clic sur copier puis ici tu fais coller.

    C'est simple comme bonjour

    Ce que tu as fais tu m'a mis le lien vers WeTransfert la page de l'appli que tu a du copier, pas le lien de téléchargement

    Cordialement

     

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Bonsoir,

    Sans chercher à identifier tous les "défauts" de la trace enregistrée, voici quelques captures :

    C'est très clair que votre trace enregistrée (bleu) présente des excursions "aberrantes" par rapport au tracé jaune, et a elles seules justifient un excès de distance cumulée.

    Reste à identifier la cause de ces erreurs de positionnement si elles ne correspondent pas à des déplacements réels pendant votre marche.

    Cordialement,

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Re, il faut que tu envoie le Rapport d'état il n'est pas dans le WeTransfert..

    Il y a un gros soucis d'enregistrement entre les points 254 et  279, j'analyserai en détail demain.

    CDlt

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Re, il faut que tu envoie le Rapport d'état il n'est pas dans le WeTransfert

    Si, le lien est bon, mais il y a une "espace" de trop à la fin du texte (invisible, mais il compte, et est encodé "%20" à la fin du premier URL). Il suffit de le supprimer avant de suivre le lien et ça fonctionne (sinon, on est renvoyé sur la page d'accueil de WT).

    0
    Comment actions Permalink
  • Re,

    J'ai l'impression que mes 2 messages d'aujourd'hui destinés à Thierry CHARLÈS donnant des adresses wetransfer n'apparaissent qu'épisodiquement

    Vos messages apparaissent quand vous êtes connecté à votre compte car, regardez bien tout l'écran, quelque part, il est écrit qu'ils sont en "attente d'approbation". Connecté, vous seul pouvez les voir.

    Quand vous n'êtes pas connecté, vous êtes comme nous: on ne les voit pas.

    S'ils sont "en attente d'approbation", il faut les réécrire car ils y resteront. Les "sécurités anti-trucs" de la Communauté les ont bloqués.

    Cordialement

    Laurent

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

     

    Voila j'ai les trois fichiers. Effectivement il y avait un "blank space" en fin de lien

    Le empiré. gpx qui a priori, si j'ai bien compris, serait  issu de Land est fort bizarre, c'est certainement une portion d'un fichier issu d'un GPS de randonneur vu les atermoiement (et qu'il y an nb de satellites ) de la trace avec une portion ajoutée à 36 Km/h.. 

    Demain je retracerai l'itinéraire avant de commencer l'analyse des autres fichiers

    Bonne nuit

    0
    Comment actions Permalink
  • Re,

    Même la trace GPX n'est pas sans "hésitation"

    Cordialement

    Laurent

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonsoir,

    Commençons par le fichier inspire.gpx (a priori la référence du tracé fait avec Land), 10 km.

    Voila ce que ca donne vue de "loin", il semble "propre"

    Le même itinéraire donne ce tracé fait AVEC LAND...

    Vu de "loin" c'est "pareil ou presque" sauf un œil avertit va vite voir le loup

    Donc on zoom un peu pour comparer, a gauche un extrait de empire.gpx a droite le tracé réellement issu de Land

    La différence est nette, a gauche c'est sinueux, ca sort d'un GPS "lent' (randonnée) a droite c'est droit c'est Land. 

    La trace de référence issue de Land fait 8, 916 Km avec une altitude correcte, et 9,165 Km sans référence correcte d'altitude soit un écart d'environ 3% 

    Le empire.gpx (dit de référence) fait 9,245 km avec les bonnes altitudes soit 329 m de plus que celui issu de Land, soit près de 4% de plus du fait du trajet type "homme ivre". Le porteur du GPS n'est pas ivre c'est l'effet de la dégradation de la précision du GPS qui prend plus d'ampleur à basse vitesse, ou d'une cadence d'enregistrement trop élevée. Cette "référence" sort d'un GPS de toute évidence.

    Sur le reste du parcourt c'est idem sauf la portion rapportée qui est une succession de segments de droite parcourus a 36 km/h. Le loup est vite découvert en ouvrant la liste des points de trace vu que, sauf sur la portion rapportée,  il y a pour chaque ligne un nombre de satellite => L'origine vient d'un GPS pas de Land. Une vitesse qui bouge et une vitesse fixe excessive, etc....

    Afin de préparer l'analyse du fichier enregistré par le GPS.. Tit photo qui met en évidence la précision, ou l'imprécision:

    Bleu foncé c'est bon (sous 5m), ...ca monte en rouge vif a 50 m sous des arbres.

    • Ou est ton GPS quand tu randonne?
    • Voit-il le ciel sur la totalité du trajet ?
    • Il n'est quand même pas dans sa boite / étuis (déjà vu ici)
    • Une poche .. près du sol?

    La réponse à ces questions est utile pour comprendre pourquoi. Le rouge c'est sous une canopée épaisse, mais 50 m..  Incroyable jamais vu ça.. Des le bleu ciel c'est pas bon.

    Bonne nuit

    0
    Comment actions Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonjour,

    Afin de clôturer la question "Pourquoi une différence entre Land et Visio.. ou un autre".. Petite image a nouveau avec un tracé de l'itinéraire prévu obtenu sur calculItinéraire.fr. En fait avec Land c'est un fond cartographique IGN (1/25 000 Géoportail chez moi) or cette carte ne colle pas toujours a la réalité des chemins et sentiers, ce qui est le cas dans cet exemple. Les routeurs exploitent le fond cartographique OpenStreetMap vectoriel pour router. En milieu semi urbain comme ici, OSM est plus a jour que la carte IGN.

    Donc le tracé "de référence" obtenu en routage OSM, après cadrage de l'altitude dans Land passe à 9090m, et elle est bien propre, le routeur n'était pas a "3g" ! Soit 174 m de plus que le tracé issu de Land ..2%. (Ps je met des x% partout car petit pour cent par ici et par là.. le cumul peut être significatif!)

    Sur l'image le dégradé de couleur correspond a la pente. Il y a peu de relief a peine 20m.

    La trace va bien chercher la pointe en bas a gauche (comme la trace issue du GPS) ce qui n'est pas le cas du tracé sur fond IGN (et d'autres petits écarts par rapport a l'IGN).

    Ont a donc à ce stade une référence propre pour comparer à l'enregistrement du CROSS.

    A suivre....  

    0
    Comment actions Permalink

Please sign in to leave a comment.