Twonav Cross

Kommentare

228 Kommentare

  • Avatar
    Maxime Muller

    Bonjour,

    Je viens de faire trois tours identiques de 6Km en VTTAE (confinement oblige) :

    un avec le GPS+Galileo,

    un avec GPS+Glonass 

    un avec GPS seul,

    Les trois circuits se confondent totalement en un seul.

    Donc en VTT (en randonnée pédestre ce ne sera pas pareil) peut importe le système GNSS, ils se valent tous en terrain découvert.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Gaëtan PERRIER

    Euh vous avez regardé les 2 photos que j'ai mis à disposition ???

    Avant que le 36 ne soit capté le champ "différentiel GPS" est à NO une fois qu'il est capté il passe à YES ...

    Le SBAS et le différentiel terrestre ça fonctionne de la même façon.

    Déjà sur Garmin Etrex Vista quand on capte un satellite SBAS il est marqué comme différentiel GPS de la même façon que pour la réception par un système de diffusion terrestre.

    Quand aux conditions de mon test elles sont voulues. Ce n'est pas en mettant un GPS dans des conditions idéal que le juge de sa sensibilité.

    Quant à ce que dit le support Twonav vous me permettrez de douter de la pertinence de certaines de leurs réponses. Le Sportiva 2 n'est pas en mesure d'être connecté à un récepteur différentiel terrestre ...

    Cordialement.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    J'ai eu il y a longtemps un Sportiva en Septembre 2014, je n'ai aucune souvenance d'avoir utilisé le SBAS mais à l'époque il ne devait y avoir que le WAAS, WAAS qui était visible sur mon Garmin (Egnos a été opérationnel en 2004 mais quel mois ?) mais était très bas sur l'horizon et donc pas visible tout le temps chez nous.

    CDL,

    Maxime

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Si je comprend bien, le système WAAS serait plus performant que l'Egnos car ie WAAS utilise des points de référence terrestre qui sont émises vers le satellite, donc c'est un vrai GPS différentiel terrestre.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Wide_Area_Augmentation_System

    CDL

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Gaëtan PERRIER

    EGNOS émet en continue depuis 2006 (même s'il n'était pas encore validé par l'aviation civile à cette date).

    En 2014 t'es sûr que ce n'était pas un Sportiva 2 car celui-ci est sortit en 2013 ...

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Gaëtan PERRIER

    EGNOS aussi utilise des stations de références terrestres. Une quarantaine je crois.

    WAAS, EGNOS, GAGAN et MSAS sont la même chose mais chacun couvre une zone différente (Amérique du N et centrale, Europe et N Afrique, Inde, Japon)

    D'ailleurs EGNOS émet des corrections aussi bien pour Galileo, le GPS que Glonass.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Je ne me souviens plus du modèle, pour la date j'ai regardé la date de mes randonnées.

    Glonass n'est pas corrigé par Egnos tout du moins sur mon 64s Garmin, il n'y a que le GPS qui a des D (différentiel) à chaque satellites corrigés. Je crois qu'Egnos corrige que le GPS et Galileo.

    CDL

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Gaëtan PERRIER

    Il était marron (Sportiva 2) ou vert (Sportiva) ?

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Je ne sais plus, je l'ai revendu assez vite suite à l'achat de l'Anima+ bien supérieur à mon avis.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    WAAS qui était visible sur mon Garmin

    Vous étiez aux Etats-Unis à l'époque ? Parce que le WAAS ne couvre QUE les USA...

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Gaëtan PERRIER

    Au début avant qu'EGNOS existe il arrivait dans de très bonnes conditions que l'on chope un satellite WAAS depuis la France.

    Ça n'apportait strictement rien mais c'était amusant. D'ailleurs avant l'arrivée d'EGNOS je désactivais le WAAS sur mes Garmin.

     

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Je certifie que WAAS était visible à certains moment et dans certaines conditions sur mon GPS Garmin avant 2004 bien sur, on commençait tout juste à parler d'Egnos. Garmin a été un des premiers à mettre WAAS sur ses GPS. J'en avais parlé sur une liste de diffusion GNSS-GPS et je n'étais pas le seul à avoir le WAAS sur Garmin.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Gaëtan PERRIER

    Tout ça démontre que dans le cadre de mon test le Cross avec les 3 constellations aurait dû avoir moins de difficultés que le Sportiva 2 or il a été incapable de faire un point en 40 min alors que le Sportiva 2 a réussi en moins de 4 min.

    Donc soit mon exemplaire a un problème soit le Cross manque de sensibilité ...

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Gaëtan PERRIER

    Thierry le lien n'est pas bon. Ça indique qu'aucun Garmin n'est compatible EGNOS ...

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    J'ai trouvé, mon Sportiva était la version 2.3. 

    La liste Garmin pour Egnos ne répertorie pas les modèles obsolètes pour Garmin, Mon GPS60SC était WAAS et Egnos. Si il était WAAS automatiquement il était Egnos.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Gaëtan PERRIER

    Non le signal GPS n'a pas un niveau fixe de 160 dBm c'est comme transmission "radio" plus t'es loin de l'émetteur ou plus il y a d'obstacles plus le signal est faible. Avec le GNSS on est sûr qu'on n'aura jamais 40 dBm mais ce n'est pour autant qu'il n'y a pas de différence.

    Et un récepteur a une sensi plus ou moins bonne. Entre mon premier récepteur MLR de la fin des années 90 et ce qui ce fait maintenant il y a un monde.

    Au début des années 2010 un récepteur avec une sensi de 148 dBm était excellent. Aujourd'hui on est plutôt dans les 160 dBm de sensi. 12 dBm c'est énorme !

    Et de plus la sensi de base d'une puce peut se voir dégrader par son intégration dans un système. Le fait que le Cross intègre du Wifi, du BT peut perturber le GPS.

    Pour avoir longtemps travaillé dans les modules GSM on a eu des produits ou il y avait des fréquences de bus mémoire/système à ne pas utiliser pour ne pas pourrir la sensi GSM.

    Certes mon test n'est pas un test de sensi dans les règles de l'art, il faudrait le faire en conduit ou en chambre avec un simulateur GPS pour tout maîtriser, mais je n'ai jamais vu 1 GPS à 20 cm l'un de l'autre ne rien recevoir alors que l'autre recevait correctement. Surtout quand c'est le plus récent censé être plus sensible qui ne reçoit rien.

    En plus je précise que j'ai inversé les positions des deux pour voir si ça pouvait aider (sans succès).

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Gaëtan PERRIER

    Tout le monde n'a pas la même utilisation d'un GPS. Mon principal usage est de faire des relevés de positions. Et dans ce cas le SBAS apporte un gain. J'avais fait un test il y a quelques années en positionnant u GPS sur une borne de l'IGN en terrain complètement dégagé. L'excursion de la trace était bien plus faible avec le SBAS que sans.

     

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Les antennes de nos Twonav sont des antennes "patch" peu sensibles en fait, ça ne vaut pas celles de certains Garmin dites hélicoïdales bien meilleures au niveau sensibilité.

    Et surtout la où elles sont placées dans le GPS, ça joue beaucoup sur la sensibilité car elles sont utilisables en principe dans un seul sens face vers le ciel, contrairement aux antennes hélicoïdales qui elles peuvent se mettre dans toutes les positions.

    Sur mon 64s il y a un connecteur SMC qui permet de connecter une antenne amplifié, j'en possède encore plusieurs qui me servaient surtout en voiture avec des GPS peu sensibles, elles sont aimantées et se placent sur le toit d'une voiture ou tout autre véhicule. Cette antenne amplifiée n'est d'aucune utilité avec le 64s car son antenne interne suffit, elle sert juste si on est dans un endroit de non réception des ondes GPS.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Thierry, tu sais combien coûte un récepteur GPS de géomètre ? deux, trois milles Euros. .Ah bien sur tu auras accès au cm.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Gaëtan PERRIER

    Une antenne réceptrice GPS n'est pas directive. Pour une antenne patch, dans mon souvenir, il a un énorme lobe principal qui couvre 180° et des lobes secondaires dans son "dos".

    D'ailleurs c'est quoi comme antenne dans un Cross patch, "cylindrique", autre ?

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Gaëtan PERRIER

    "Dans ce cas c'est de la bidouille au pure sens du terme.

    Il faut se donner les moyens de ses ambitions et acquérir un matériel professionnel avec du DGPS c'est ce que font les professionnels cartographes et géomètres."

    Les conseilleurs ne sont pas les payeurs ! Mais si tu me l'offres ... ;)

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Disparité en fix du Trail2 en mode GPS+Galileo, 3 mètres en gros, c'est bien.  Enregistrement toutes les secondes.

    Le gros gribouillis est l'enregistrement toutes les secondes du Garmin 64s en mode GPS seul, on voit que le trail2 est bien meilleur.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Gaëtan PERRIER

    Et lequel donne la bonne position si tu moyennes pour les deux ?

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    @ Gaetan, le Trail2 est à la bonne place, le centre où sont installés les deux GPS est au milieu entre les deux point de la trace du Trail2.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    J'ai réalisé des tests sur une borne géodésique IGN dont je connais les coordonnées et l'altitude (géodésie IGN téléchargement des feuilles) avec une précision du cm, en moyennant le waypoint enregistré comme savent le faire les GPS Garmin, on arrive à 1m d'écart par rapport aux coordonnées de la borne. Par contre l'altitude est assez mauvaise comme d'habitude.

    On peut utiliser l'application android IGN qui répertorie toutes les bornes géodésiques de France.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Gaëtan PERRIER

    Thierry CHARLÈS J'ai l'impression qu'il y a confusion !

    Je n'ai pas un usage professionnel du GPS et je n'ai jamais prétendu vouloir vérifier la position d'une borne IGN. La manip que j'ai faite sur une borne c'est pour évaluer ce que je pouvais attendre d'un GPS grand public dans mon utilisation. J'ai utilisé une borne parce que justement ses coordonnées précises sont connues. Tu peux trouver ça idiot si tu veux mais moi j'ai trouvé ça fort instructif.

    Avant de traiter les gens de charlot apprends à lire et écouter ce qu'ils disent ...

    Cordialement.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    @ Gaetan, d'accord avec toi on peut s'amuser en apprenant, on apprend tous les jours et c'est tant mieux.

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    "c'est pour évaluer ce que je pouvais attendre d'un GPS grand public dans mon utilisation."

    Si vous voulez véritablement vous faire une idée, le mieux pour l'amateur est d'enregistrer les signaux RAW avec un smartphone (avec les Twonav ou Garmin, je ne pense pas que ce soit possible), et en faire une analyse avec l'application GNSS Analysis de Google (qui est entièrement packagée et utilisable par les amateurs, il existe bien sûr d'autres applications professionnelles recommandables). Une visite ici par exemple vous dira comment faire : https://insidegnss.com/gnss-analysis-tools-from-google/

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Maxime Muller

    Sur mon Garmin 66s je pouvais enregistrer les données en RAW, trop compliqué pour moi et je n'y vois personnellement aucun intérêt. Le GPS est un loisir et un amusement, même si je me suis amusé à faire quelques tests. Il est vrai que je n'ai pas employé le bon mot pour décrire le centre, de quoi au fait ? Ah oui, le centre de la Comtesse du Barry....

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink
  • Avatar
    Gaëtan PERRIER

    "ce n'est pas moi qui ai écrit ce ci "Mon principal usage est de faire des relevés de positions." ce qui laisse supposé  un usage au delà de celui dévolu a un matériel de loisir. D'où tout naturellement ca conduit  au qualificatif du  "charlot" !"

    Mais je n'ai jamais dit que je faisais ça de manière pro ni même que je monétisais ce que je produisais comme tu le laisses entendre en me répondant que sur le côté professionnel. Ce qui est hors sujet.

    Et où est-il écrit qu'avec un matériel de loisir il est interdit de faire du relevé de position ? Le but d'un récepteur GPS est avant tout de donner une position. Après on y ajoute des fonctions pour exploiter cette position.

    Un certain nombre de récepteurs de loisir Garmin incluaient (je ne sais pas si c'est toujours le cas) une fonction de moyennage destinée à améliorer le relevé de position ...

    Et va demander aux soldats américains qui utilisaient des Garmin GPS12 (GPS grand public pour ceux qui n'ont pas connu) au combat si ce sont des charlots.

     

     

     

    0
    Aktionen für Kommentare Permalink

Bitte melden Sie sich an, um einen Kommentar zu hinterlassen.