Land 8.9 Béaba interface

Comentarios

152 comentarios

  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonsoir,

    FranceTopo.imp doit je pense lister toutes les dalles de l'hexagone, mais le logiciel que ce soit Land ou le GPS n'ouvre que la dalle ou tuile qui correspond à ta position courante.

    Je n'utilise plus cette "carte", la dernière fois que je l'ai ouverte et éditée afin de modifier le contenu de FranceTopo.imp,  j'ai constaté que la liste des dalles qui figurent dans FranceTopo.imp en comporte des dizaines que je n'ai jamais acquises en plus de 10 années d'utilisation.

    Rien n'interdit de ne charger que les dalles ou tuiles qui te sont utiles, et de placer les autres dans un autre répertoire.

    Sur le PC j'ai mis l'IGN ON LINE c'est à dire un petit fichier qui se charge de télécharger via internet et en transparence les tuiles qui correspondent à la zone visualisée à l'écran (Topo, Ortho et Plan) dans un espace mémoire temporaire et dans le GPS je ne mets que les tuiles utiles, de la zone géographique ou je vais aller, et il y en a très peu vu que pour ma pratique j'utilise majoritairement maintenant une carte vectorielle.

    CDLT

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Alain Khonu

    FranceTopo.imp doit je pense lister toutes les dalles de l'hexagone, mais le logiciel que ce soit Land ou le GPS n'ouvre que la dalle ou tuile qui correspond à ta position courante.

    Je suis perplexe, car clairement dans Land toutes les dalles sont citées sous l'arborescence "fichiers ouverts"

    Je n'utilise plus cette "carte", la dernière fois que je l'ai ouverte et éditée afin de modifier le contenu de FranceTopo.imp,

    Bon là ça me dépasse, ignorant que l'on puisse éditer et modifier une carte

    Rien n'interdit de ne charger que les dalles ou tuiles qui te sont utiles, et de placer les autres dans un autre répertoire.

    Pas interdit, probablement, mais concrètement on fait comment ?

     

    Sur le PC j'ai mis l'IGN ON LINE

    Oui j'ai aussi un truc qui s'appelle IGN OnLine. Mais il est réclamé un code

     

    télécharger via internet et en transparence les tuiles qui correspondent à la zone visualisée à l'écran (Topo, Ortho et Plan) dans un espace mémoire temporaire et dans le GPS je ne mets que les tuiles utiles

    comment visualise-t-on cet espace mémoire temporaire? Via Land?

    ensuite "mettre les tuiles utiles", cela signifie donc copier, glisser déposer ces tuiles de l'espace mémoire temporaire vers une zone de stockage définitif. Mais est-ce que cela ne revient pas au même que la situation actuelle avec un tas de fichiers qui restent "ouverts" ?

    pour ma pratique j'utilise majoritairement maintenant une carte vectorielle.

    j'ignore quelle est votre pratique, et à mon niveau je ne sais pas faire le choix d'un type de carte par rapport à un autre et cela selon ma pratique. J'observe simplement que sur Land avec mon niveau de non maitrise de l'application, avec une carte IGN l'application n'est pas capable de tracer un parcours entre deux points en suivant exactement une voie de circulation existante, comme je peux le faire avec Brouter par exemple. Et c'est pas le manuel utilisateur de land qui m'est d'un grand secours, tellement les "explications" sont sibyllines (l'utilisation commence à être décrite à partir de la page 40 seulement...et encore sans aucune pédagogie, commençant par parler de carte index, carte primaire, et de superposition de cartes, dont l'intérêt est décrit par les cas de conflit pendant le calibrage; c'est d'une clarté plus qu'obscure)

     

     

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    alain pinzaglia

     

    Bonjour,

     "considérant que si des centaines de fichiers sont ouverts tous ensemble, cela est susceptible de ralentir l'ordi"
    D'après moi, c'est un faux problème.

    Pour déplacer les dalles RTMAP, faire l'opération à partir de l'explorateur, avec Land fermé, et non à partir de Land.

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Bonjour,

    Et c'est pas le manuel utilisateur de land qui m'est d'un grand secours, tellement les "explications" sont sibyllines (l'utilisation commence à être décrite à partir de la page 40 seulement...et encore sans aucune pédagogie, commençant par parler de carte index, carte primaire, et de superposition de cartes, dont l'intérêt est décrit par les cas de conflit pendant le calibrage; c'est d'une clarté plus qu'obscure)

    Par principe, tout manuel d'utilisation suppose que l'utilisateur dispose des prérequis minimum. On peut naturellement reprocher au manuel de Land certains manques, mais je t'invite à consulter les manuels équivalents chez Garmin pour te rendre compte que c'est encore bien plus simple, ça se limite au minimum très épuré, mais en principe suffisant. On ne peut pas reprocher à ces manuels le manque de connaissance imputable à l'utilisateur, sauf  à transformer le manuel en une encyclopédie. Ensuite avec un tout petit effort personnel, quand on ne sait pas,  il existe des moteurs de recherche en 2022 qui ont quasiment la réponse à tout (Exemple google qui saura te dire ce qu'est une calibration par exemple..)

    avec une carte IGN l'application n'est pas capable de tracer un parcours entre deux points en suivant exactement une voie de circulation existante,

     Tout à fait normal, une carte IGN c'est une carte de type Raster c'est à dire une simple image de type png ou jpeg, aucune donnée sur la nature des chemin n'y est associée, impossible de savoir s'il s'agit d'une route , un chemin, etc... 

    B Router (le site) fonctionne avec une carte vectorielle issue d'OSM, une carte vectorielle est en quelque sorte une base de donnée qui contient les informations permettant de router un itinéraire (La connaissance de l'existence de routes, chemins, bâtiments, etc..).

    Par contre je cite ".... à mon niveau je ne sais pas faire le choix ...." avec un peu de discernement on constate vite que Land ne permet pas tout, mais autorise bcp de choses.

    Land ou le GPS sont livrés avec un set de cartes dont FranceOsm_21Q2  qui est une carte routable. Au pire elle est vendue à 2 € (ou son équivalent TomTom a 20€). Rien ne t'interdit d'ouvrir la carte IGN puis la carte OSM qui va venir se superposer sur l'IGN à partir de là tu pourras router avec fast Track, donc tu routera sur un fond de carte IGN. Dans la dernière version Land 9.2.4 Window (Mac je ne sais pas) on peut même router de manière semi-automatique un RoadBook (bon il faut consulter les tutos pour trouver le mode d'emploi).

    Calcul automatic de la route en Land (FastTrack) – Centre d'aide (twonav.com)

    Quelle carte choisir pour sortir à VTT ? | UtagawaVTT - Articles sur le VTT et le VAE

    Comprendre les types de sentiers VTT dans OpenStreetMap | UtagawaVTT - Articles sur le VTT et le VAE

    Calcul automatique de la route en TwoNav – Centre d'aide

    Pour finir, je t'ai mis plus haut le lien pour installer QmapShack, ce qui t'aurais permis d'avoir BRouter direct sur l'IGN, mais j'ai compris que pour toi c'était un truc de geek.

    CDLT

     

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Alain Khonu

    Par principe, tout manuel d'utilisation suppose que l'utilisateur dispose des prérequis minimum.

    C'est très réducteur comme principe, du moins dans le cas des GPS, tels ceux de Twonav et  idem pour son application Land, l'ensemble étant "vendu" comme étant destinés à TOUS publics, et n'ayant pas décrit comme des outils à usages professionnels.

    Ensuite avec un tout petit effort personnel, quand on ne sait pas il existe des moteurs de recherche en 2020 qui ont réponse à tout (Exemple google qui saura te dire ce qu'est une calibration par exemple)

    Ah ben si Google le dit...excusez moi de considérer cette notion de calibration de carte aussi utile pour moi, que de le réglage de l'avance à l'allumage par rotation de la tête de Delco pour un jeune permis. Et avec un tant soit peu de "pédagogie", de progressivité dans l'apprentissage d'une nouvelle discipline, je suis convaincu que l'on ne commence pas à enseigner comment régler l'avance à l'allumage avant de seulement passer la première et faire les premiers mètres sans caler.

    Tout à fait normal, une carte IGN est une carte de type Raster c'est à dire une simple image de type png ou jpeg, aucune données sur la nature des chemin n'y est associée. 

    B Router (le site) fonctionne avec une carte vectorielle issue d'OSM, une carte vectorielle est en quelque sorte une base de donnée qui contient les informations permettant de router un itinéraire.

    C'est ce que j'ai fini par comprendre...tout seul (ou presque), et de là d'en déduire l'utilité du principe de superposition des différentes cartes. Je suppose (ah ben non c'est justement ce que vous expliquez plus loin) ainsi par exemple qu'il serait possible de tracer très rapidement un itinéraire collant aux voies de circulation sur une carte vectorielle, et de visualiser ce parcours sur une carte Raster. Théoriquement ça devrait tomber pile poil aux mêmes endroits (enfin j'ai envie de le croire, tout en subodorant que ce n'est peut être pas le cas!)

    Land ou le GPS sont livrés avec un set de carte dont FranceOsm_21Q2  qui est une carte routable.

    Avouez que c'est pas simple, ne serait-ce qu'avec cette diversité du vocabulaire employé: une carte routable je suppose que c'est une carte vectorielle.

    router de manière semi-automatique un RoadBook

    je suis content de le savoir...même si compte tenu de la concision du propos cela reste particulièrement abscons

    QmapShack, ce qui t'aurais permis d'avoir BRouter direct sur l'IGN, mais j'ai compris que c'était un truc de geek.

    Contre toute apparence, j'ai perçu les avantages de QmapShack, mais comme je l'ai indiqué l'installation est d'une complexité incroyable sur PC, alors même que le tuto pour faire cette installation n'explique pas comment procéder sur Mac. Et à la lumière des nombreux commentaires relatifs à cette installation sur PC, non seulement le fonctionnement n'est pas garanti, mais il y a de nombreuses sources de galères. Faut être pragmatique. Rien ne m'empêche de faire mon parcours sur Brouter, d'exporter le gpx, et de l'importer dans Land ensuite (pas encore essayé la manip, je veux d'abord comprendre le système d'organisation des "fichiers ouverts" dans l'application

     

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Obtenu en 30 secondes, ca convient ou ça ne convient pas est une autre affaire

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Alain Khonu

    "considérant que si des centaines de fichiers sont ouverts tous ensemble, cela est susceptible de ralentir l'ordi"
    D'après moi, c'est un faux problème.

    Ah bon! Et en quoi le nombre de fichiers ouverts n'aurait-il pas d'influence sur la rapidité de traitement de l'ordi?


    Pour déplacer les dalles RTMAP, faire l'opération à partir de l'explorateur, avec Land fermé, et non à partir de Land.

    Je viens de faire l'essai. Effectivement si je supprime la carte du dossier où elle est enregistrée, dossier qui de toute évidence est ouvert en totalité par Land au lancement de l'application, de fait la dalle n'est plus visible. La manip n'est pas du tout ergonomique, car il est impossible de tagger les dalles dans Land afin d'identifier celles qui pourraient être déplacées dans un autre dossier de stockage, et comme le nom de chacune des dalles est loin d'être explicite, c'est galère assurée.

    N'est pas possible dans Land d'avoir un affichage sur la carte de France des différentes dalles qui sont ouvertes, genre les délimitations plus ou moins carrées avec les zones de superposition ? Comme je l'ai dit en doublant cliquant sur le nom d'une dalle Land nous y emmène directement, c'est bien. Moi je voudrais faire l'inverse: en étant sur une dalle dans la carte, retrouver le fichier correspondant de la dalle.

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Alain Khonu

    pour savoir si cela peut convenir, encore faudrait-il que je sache de quoi il s'agit?

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    alain pinzaglia

    "Ah bon! Et en quoi le nombre de fichiers ouverts n'aurait-il pas d'influence sur la rapidité de traitement de l'ordi?"

    Dans ce cas, je dirai "influence négligeable, ou imperceptible" plutôt que "pas d'influence".

    Mais chacun pense ce qu'il veut...

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Alain Khonu

    J'essaie juste d'être logique.

    Les 317 dalles que Land m'indique être "ouvertes" dans l'application concernent 4 départements français. L'ensemble des fichiers pèse 1,9 Go. De là si je fais une simple règle de trois, en installant toutes les cartes IGN (puisque je l'ai toutes achetées en 2017), cela représente 45Go. Dès lors qu'il n'est pas illogique de penser que si ces dalles sont "ouvertes" par le logiciel, alors elles sont dans la mémoire cache de l'ordi. Mon Mac n'a "que" 16Go de RAM...donc ça peut pas le faire

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    On Pierre

    Salut,

    Le principe des tuiles rasters ou vectorielles c'est comme un catalogue de fichiers qui seraient disponibles dans un dossier. Le programme charge chaque fichiers du dossier indépendamment en fonction du besoin (niveau de zoom, emplacement géographique). C'est le dossier qui est considéré comme ouvert si tu préfères. Pour simplifier le fichier .imp serait le dossier et les fichiers seraient les .rtmap. Cela évite justement de charger toutes les images en même temps.

    Pour les flux wmts c'est le même principe mais cela passe par un serveur de tuiles en ligne.

    https://www.bel-horizon.eu/la-cartographie/cartes-raster-tuilees/la-carto-osm/les-cartes-rasters.html

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Suite,

    Il y a deux type de fichier *.imp.. qui ne sont que des catalogues ou  des listes .

    - Le France topo.imp qui liste les dalles et leurs coordonnées 

    - Les hyper carte.imp (que l'on peut faire avec Land) qui ne liste que les dalles, il n'y a pas de table de coordonnées dans ce second type de catalogue.imp

    Il me semble que dans le premier cas, seule les tuiles utiles sont ouvertes et chargées, dans le second cas toutes les tuiles du topo.imp sont ouvertes.

    En terme de gestion de l'espace mémoire du PC ou du GPS ...  C'est sûr que stoker quelque part dans la mémoire toutes les tuiles IGN 1/25 000 France ça va prendre de la place, mais est-ce vraiment utile ?

    - Qui ira fouler tous les sentiers, d'un département ou d'un massif ? 

    Cette problématique n'est pas spécifique à TwoNav, on voit sur d'autre forums qu'il peut pour certains exister ce genre de problématique pour héberger la carte dite Topo de Garmin.

    Il existe pourtant une solution assez simple, qui permet d'avoir sur le PC ou le Mac la totalité de l'hexagone en IGN 1/25 000 sans encombrer la mémoire par des tuiles.  Une version payante a environ 20€ par an et une version gratuite. 

    Cdlt 

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Alain Khonu

    Emprise des dalles: nickel, cela répond exactement à ma demande

    Merci bcp

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    On Pierre

    Je ne connais pas sur le bout des doigts les formats compeGPS, mais de ce que j'en comprends l'hypermap au format .imp permet de sélectionner le fichier .rtmap à utiliser en fonction d'un seuil d'échelle. Les cartes au format .rtmap sont tout de même tuilées, mis à part peut-être les cartes au format .rtmap de vue générale qui sont suffisamment légères.

    http://manual.compegps.com/manual/land_air_81_fr/wiki_land/index.html#!547crerdeshypercartes.htm
    https://support.twonav.com/hc/fr/articles/115000867291-Comment-fonctionne-une-carte-mosa%C3%AFque-

    Il faut différencier pour se comprendre les stockage en mémoire vive du stockage en dur.

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Alain Khonu

    Il y a deux type de fichier *.imp.. qui ne sont que des catalogues ou  des listes .

    - Le France topo.imp qui liste les dalles et leurs coordonnées 

    - Les hyper carte.imp (que l'on peut faire avec Land) qui ne liste que les dalles, il n'y a pas de table de coordonnées dans ce second type de catalogue.imp

    Apparemment ce n'est pas l'extension du fichier qui donne l'indication de la nature du type de carte: liste de dalles vs hypercarte (sais pas ce que c'est). Difficile donc "à l'oeil" de savoir qui est quoi.

    Il me semble que dans le premier cas, seule les tuiles utiles sont ouvertes et chargées, dans le second cas toutes les tuiles du topo.imp sont ouvertes.

    c'est bien ce qu'il me semble aussi...d'où ma question

    et je trouve quand même par pratique du tout de devoir procéder par déplacement des fichiers dalles hors de leur dossier Land, pour que l'appli ne les affiche pas

    En terme de gestion de l'espace mémoire du PC ou du GPS ...  C'est sûr que stoker quelque part dans la mémoire toutes les tuiles IGN 1/25 000 France ça va prendre de la place, mais est-ce vraiment utile ?

    - Qui ira fouler tous les sentiers, d'un département ou d'un massif ? 

    Ça n'est absolument pas utile du tout, et c'est bien pour cela que j'aimerais bien pouvoir fermer/ouvrir à loisir les fichiers selon les besoins du moment. Stocker 50Go de cartes IGN sur mon Mac n'est pas un problème, il faudrait juste qu'avec Land seuls les fichiers des zones utiles à mon besoin du jour se chargent dans l'appli

    Il existe pourtant une solution assez simple, qui permet d'avoir sur le PC ou le Mac la totalité de l'hexagone en IGN 1/25 000 sans encombrer la mémoire par des tuiles.  Une version payante a environ 20€ par an et une version gratuite.

    sur le site de l'IGN?

    le fameux code qui est réclamé lorsqu'on clique sur les cartes en ligne dans Land?

    Auriez-vous le(s) lien(s) de ces offres?

     

     

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Deux solutions, sous réserve que ça fonctionne dans cette version de Land destinée aux Mac. 

    - Soit tu passes par la page de vente de cartes (comme les tuiles)  et tu vas chercher et installer l'IGN ON LINE, oui ça correspondra ensuite au lien  ou il t'est demandé un code (L'installation consiste à placer le code au bon endroit c'est automatique). Tu peux déjà choisir la version d'essais qui est valide 7 jours et permet de voir ce que ça donne. L'offre inclut l'IGN 1/25 000 idem Géoportail + l'ortho + l'IGN Plan + le cadastre.

    - Soit tu installes trois  scripts sur ton mac qui vont procurer la même chose (sauf le cadastre) et c'est à 0€ (je crois avoir mis le lien dans un précédent échange). Cette solution, dans le principe, permet aussi d'obtenir des tuiles pour le GPS sous réserve d'être capable d'installer MOBAC sur le Mac.

    Obtenir les fonds carte IGN France gratuitement | UtagawaVTT - Articles sur le VTT et le VAE

    cdlt

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Bonjour,

    Un détail informatique : il semble qu'il y a ici une confusion entre "fichier ouvert" et "fichier chargé en mémoire".

    Ce n'est absolument pas la même chose, et heureusement que tous les fichiers ouverts ne sont pas "chargés en mémoire " ! Par exemple, je suis sur un Mac, ma session ne comporte comme applications ouvertes que safari, le mail, et Land, et j'ai près de 2000 fichier ouverts (sans compter les sockets Unix et IP, les pipes, ...).

    Tant que votre logiciel ou votre session ne crashe pas, ne vous inquiétez pas, les systèmes modernes savent très bien gérer les ressources. 

    Dans votre cas, si vous voulez travailler avec la cartographie IGN fournie par TwoNav, il suffit d'ouvrir le fichier "FranceTopo.imp" et ne pas vous occuper du reste ! Ce n'est pas parce que les noms des fichiers présents sont listés qu'ils sont "chargés en mémoire" (et ils ne le sont pas).

    Cordialement,

    PS : quand au manuel, c'est un manuel de référence, un tel ouvrage n'est en général pas pédagogique, ce n'est pas son rôle. Mais vous avez plein d'informations (notions de base, tutotiels, ...) dans la base de connaissance ici : https://support.twonav.com/hc/fr/categories/115000137371-Base-de-connaissances

     

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Alain Khonu

    Un détail informatique : il semble qu'il y a ici une confusion entre "fichier ouvert" et "fichier chargé en mémoire".

    Ce n'est absolument pas la même chose, et heureusement que tous les fichiers ouverts ne sont pas "chargés en mémoire " !

    Je ne sais pas sur la base de quelles considérations vous pouvez faire ce genre d'affirmation. Mais je ne suis absolument pas convaincu; et cela d'autant moins que je peux vous citer l'exemple des fichiers de la suite Microsoft office, qui, s'ils sont ouverts sont bel et bien chargés en mémoire (et cela n'est pas sans poser des problèmes lorsque soit il y a beaucoup de fichiers ouverts en même temps, ce qui n'est pas courant, mais surtout lorsque les fichiers sont très lourds, ce qui plus fréquent)

    Tant que votre logiciel ou votre session ne crashe pas, ne vous inquiétez pas, les systèmes modernes savent très bien gérer les ressources. 

    je traduis: tant que le cul de la charrette ne touche pas par terre on peut charger le coffre, de toute manière les amortisseurs sont là pour gérer ensuite !

    ben non, c'est pas du tout ma philosophie, parce que le jour où la session crashe il y 99% de "chance" qu'il y ait des conséquences (genre perte d'informations, au moins du travail en cours)

    Ce n'est pas parce que les noms des fichiers présents sont listés qu'ils sont "chargés en mémoire" (et ils ne le sont pas)

    votre affirmation, n'est soutenue par aucun élément de preuve, et n'est étayée d'aucune explication plus détaillée

     

    PS : quand au manuel, c'est un manuel de référence, un tel ouvrage n'est en général pas pédagogique, ce n'est pas son rôle.

    Admettons. Pour autant le manuel de référence n'a-t-il pas pour vocation de permettre à l'utilisateur de profiter pleinement du produit qu'il a acheté? Ce ne serait pas par hasard ce qu'on appelle habituellement un "mode d'emploi" ? Et dès lors que le document s'adresse à des non professionnels, pour un usage grand public, est-ce qu'il totalement indispensable de consacrer les 40 premières pages à des descriptions confuses où tout est mélangé (mise à jour de votre GPS, connexion avec Android, avec iPhone, des listes de types de fichiers) ? Puis sitôt les opérations de base sur les carte vite décrites, hop le chapitre suivant ce sont les opérations avancées dans les cartes qui sont abordées, avant juste dans la foulée de décrire les opérations spéciales (4.1.3) avec force détails sur les types de projections, les Datums, et la salutaire calibration...si j'arrête ma lecture du manuel à ce stade, j'en déduis qu'il me faut acheter des cartes papier, les scanner par petits bouts, importer les fichiers dans Land, et faire tout un tas de manip pour pouvoir les utiliser comme de vraies cartes....à moins qu'à partir de ces cartes je refasse moi-même ma propre carte (c'est Land qui le dit, en précisant que c'est une super fonctionnalité) en redessinant tout !

    ....mais à ce stade de progression dans le manuel, il n'est toujours pas expliqué le basique de chez basique: comment tracer un itinéraire d'un point A à un point B, ce qui pourtant est ce à quoi sert un GPS

    Mais vous avez plein d'informations (notions de base, tutotiels, ...) dans la base de connaissance ici : https://support.twonav.com/hc/fr/categories/115000137371-Base-de-connaissances

    vous êtes gentil, mais dans cette "base de connaissance" il n'y a strictement rien sur l'utilisation de l'application Land...à part un lien vers le manuel utilisateur que j'ai téléchargé. J'ai cherché en vain de la littérature genre "le GPS pour les nuls", mais je n'ai trouvé que des documents relatifs aux appareils, mais rien sur les applications qui les nourrissent. Si vous avez je suis preneur.

    Ah si, je suis mauvaise langue, il y a un article sur Land: "créer et éditer des itinéraires avec Land". Super !!! Et ça aide beaucoup: "Land permet aussi de travailler avec des fichiers en format itinéraire (RTE). Cela fonctionne de la même façon qu’avec le format track, mais au lieu de travailler avec des points de track (qui tracent le parcours de façon détaillée), il travaille avec des waypoints (qui marquent seulement certains lieux clés)". C'est vachement clair, et on comprend tout de suite la différence entre "trace" et "route"; c'est vrai la première est un itinéraire qui relie des points de track entre eux, la seconde est un itinéraire qui relie des waypoints entre eux. Lumineux !!!!!! Et tout est du même tonneau (je veux bien qu'il y ait une nécessité de pré-requis, mais là on se fiche du monde)

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    Bonsoir,

    "Je ne sais pas sur la base de quelles considérations vous pouvez faire ce genre d'affirmation."

    C'est juste le fruit de mon incompétence... c'est vrai qu'il n'y que 50 ans que j'utilise (professionnellement, ingénieur systèmes et réseaux) des ordinateurs. 

    "et n'est étayée d'aucune explication plus détaillée"

    Êtes-vous en mesure de les comprendre ... ;-)

    Juste un exemple : quand vous ouvrez un fichier video blue-ray de plus de 30Go, il est chargé en mémoire ? ;-)

    Bon, écoutez, si vous avez des questions précises, on peu essayer de vous aider.
    Si c'est juste pour lire vos plaintes contre tout et tout le monde, est-ce le bon endroit ?

    Cordialement,

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Alain Khonu

    Des questions précises, j'en ai, je les pose de manière suffisamment clair me semble-t-il, mais les réponses je ne les vois pas. Problème de vue sans doute.

    Pour info, j'ai fait un petit test comparatif.

    1- ouverture de Land avec les 317 dalles ouvertes dans l'application. L'espace mémoire occupé par l'application est alors de 234Mo

    2- quitter Land

    3- suppression de toutes les dalles dans le dossier les contenant

    4- relancé Land: l'espace mémoire occupé par l'application est alors de 133Mo

     

    Un début de conclusion:

    1- vous n'avez totalement pas raison (fichier ouvert = influence sur l'occupation de la mémoire)

    2- je n'ai pas autant totalement tort (le différentiel est de 101Mo, alors que l'ensemble des fichiers dalles fait 1,9Go; donc tout n'est effectivement pas chargé en mémoire, mais il y a bien un "bout de quelque chose quand même")

     

    Question précise va suivre.

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Alain Khonu

    Une question précise justement

    Si je cache FranceTopo.imp, et ne sélectionne que World_Base_Map, qui est indiqué dans la liste des fichiers ouverts par Land, je n'ai strictement rien, aucune carte à l'écran.

    Normal? Si oui, pourquoi (vu que World_Base_Map est dit être un fichier ouvert, et comme il existe dans la liste des fichiers du dossier maps de Land, je ne comprends pas)

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    Et si par hasard il te venait à l'esprit de toucher le bouton de zoom, histoire de voir ce que ça donne .... !

    Vu que la France tu la regarde de loin

    Connecté à internet ?

     

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    "mais il y a bien un "bout de quelque chose "

    Oui, ça s'appelle un socket. Mais j'ai peur que si je vous explique ce que c'est, cela ne vous aide pas beaucoup...
    Mon incompétence je vous dis, ne cherchez pas ailleurs.

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Alain Khonu

    le contour géométrique de la France est déjà le fruit d'un dézoom; je m'attendais à voir les autres pays autour

    je joue de la roulette sur la souris, le zoom est à 44,9km par pixel, et l'écran reste blanc

    (au passage la boussole a tourné, sais pas pourquoi)

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Alain Khonu

    oui, connecté à internet

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    La connexion Internet avec un débit nul a priori.. ou un soucis avec ta vielle bécane..

    Le contour de la France que tu vois c'est l'IGN ca il suffit de cocher décocher les deux cases (voir plus haut)

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Bernard Perrot

    "sélectionne que World_Base_Map, "

    Ca devrait afficher une carte d'origine OpenTopoMap.
    Mais les temps de chargement sont souvent très long avec ce serveur.

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Alain Khonu

    ce chiffre de 5%, serait l'indice sur un niveau de chargement du fichier ?

    faut que je refasse l'essai en attendant plus longtemps. Je vous dirai ce qu'il en sera

    0
    Acciones de comentarios Permalink
  • Avatar
    Thierry CHARLÈS

    ce chiffre de 5%, serait l'indice sur un niveau de chargement du fichier ?

    Yes, ça rame

    La boussole c'est que tu as modifier l'orientation de la carte (icone a gauche de la carte en haut)

    0
    Acciones de comentarios Permalink

Iniciar sesión para dejar un comentario.